août 2006

Plateforme pétrolière roumaine attaquée par un navire iranien

La plateforme ’’Orizont’’ de forage en mer, séquestrée dans le Golfe Persique par les autorités iraniennes

Bucarest, 22 août/Rompres/ - La plateforme ’’Orizont’’ de forage en mer, avec 26 ouvriers à bord, a été attaquée à feux de canon par un navire militaire iranien, ce mardi dans la matinée, et séquestrée ensuite, son équipage avec, dans les eaux du Golfe Persique.

Selon une déclaration faite à la Rompres par Radu Petrescu, officier de presse de la compagnie Groupe Services Pétroliers de Roumanie (GSP), propriétaire de la plateforme ’’Orizont’’, l’action de force des autorités iraniennes survient sur le fond d’un litige commercial déclenché il y a quelques mois, pour le non-paiement des services de prospection par le bénéficiaire.

’’Nous avons travaillé avec deux plateformes pétrolières dans le Golfe Persique, pour la compagnie pétrolière iranienne, presque deux ans et, pendant ces six derniers mois, notre bénéficiaire n’a plus respecté les clauses du contrat, à savoir, il n’a plus ouvert à la banque un nouvel accréditif pour l’année courante. Par conséquent, nous avons informé la compagnie partenaire de la résiliation du contrat, ce qui nous a provoqué de grandes difficultés allant jusqu’à l’attaque contre la platforme ’’Orizont’’ avec de l’armement lourd, la prise d’assaut du complexe de forage, l’interruption des communications avec le pays, ce matin à 10h00, et la séquestration de l’équipage, sur la plateforme de l’héliport, sous la menace des armes’’, a déclaré Radu Petrescu.

Selon la même source, la compagnie GSP SRL a réussi, il y a quelques jours, à sortir de cette zone son autre platforme de forage en mer, la platforme ’’Fortuna’’, qui a été remorquée dans le port de Sarjah pour des réparations, fait qui a déterminé probablement les autorités iraniennes d’agir de force.

Le Premier ministre sollicite à la diplomatie roumaine d’entrer rapidement en contact avec les Roumains de la plateforme pétrolière Orizont

Bucarest, 22 août /Rompres/ - Le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu a sollicité mardi au ministère des Affaires étrangères (MAE) de fournir tous les efforts pour entrer rapidement en contact avec les citoyens roumains de la plateforme pétrolière Orizont, qui se trouve au Golfe Persique, et de continuer de façon intense et ferme les démarches diplomatiques démarrées, en vue de représenter leurs intérêts.

Le Premier ministre a sollicité à la fois, lors d’un entretien avec la direction du MAE, le fonctionnement en permanence au niveau de ce ministère d’un groupe de travail destiné en exclusivité à résoudre cette situation, précise le Bureau de presse du gouvernement. Le Premier ministre suit de prés l’évolution de ce cas.

Points de vue officiels sur l’incident du Golfe Persique

22 août/Rompres/ - La Roumanie devra connaître le point de vue de l’Iran relativement à l’incident de la plateforme pétrolière Orizont du Golfe Persique, avant de nous prononcer si c’était une faute ou non, a affirmé ce mardi le président du Sénat, Nicolae Vacaroiu.
"Pour le moment, nous n’avons pas assez de données, l’ambassadeur iranien devant fournir toutes les informations nécessaires au ministre roumain des Affaires étrangères, Mihai-Razvan Ungureanu", a relevé Vacaroiu.
Le président du Sénat a précisé que, dans un tel cas, c’est du devoir du ministre des AE de convoquer l’ambassadeur de l’Iran pour solliciter des précisions.

Le Parti social démocrate /PSD, opposition/ sollicite au président Traian Basescu de convoquer d’urgence le Conseil suprême de Défense du Pays /CSAT/ pour analyser la situation des Roumains attaqués au Golfe Persique parce que, dit le président des sociaux-démocrates, Mircea Geoana, l’incident est un acte d’hostilité contre la plateforme roumaine, territoire national roumain.

Le leader social-démocrate estime que, si la situation des Roumains de la zone s’aggrave, il sera opportun aussi de convoquer au Palais de Cotroceni /siège de l’Administration présidentielle - ndlr/ les leaders des partis politiques pour voir quelle serait la réponse de la Roumanie à "cet acte de provocation et hostilité armée à l’adresse des intérêts roumains".

Le ministre de la Défense nationale, Teodor Atanasiu, a déclaré ce mardi à la Rompres que l’incident du Golfe Persique, dans lequel étaient impliqués des marins roumains, avait pour cause un incident commercial, la seule attribution qui revenait au ministère de la Défense dans cette situation étant de transmettre des informations importantes, au moment où il entrera en possession de celles-ci, à ceux qui géraient cette crise.

Le conseiller présidentiel à la Défense et à la Sécurité nationale, Sergiu Medar, a déclaré ce mardi que l’incident du Golfe Persique, suite auquel une plateforme pétrolière avec des citoyens roumains, appartenant à la compagnie roumaine SC Grup Servicii Petroliere SA, avait été saisie par des navires et forces iraniennes, n’avait pas d’aspect militaire, s’agissant d’un litige commercial.

L’ambassadeur de l’Iran convoqué au MAE relativement à la séquestration de la plateforme de forage Orizont

Bucarest, 22 août/Rompres/ - L’ambassadeur de l’Iran à Bucarest, Ali Akbar Farazi, a été convoqué ce mardi après-midi à la direction du ministère roumain des Affaires étrangères /MAE/, se voyant solliciter des clarifications sur les informations visant la séquestration de la plateforme roumaine de forage marin Orizont et de l’équipage roumain.

Selon un communiqué du MAE, on a dit à l’ambassadeur iranien que, "si les informations sont confirmées, cette situation est très grave parce que, aux termes du droit international, l’utilisation de la force contre les civils pour régler un litige commercial est inacceptable".

L’ambassadeur iranien a mentionné avoir essayé avec insistance de contacter les autorités de son pays, mais, vu que c’était une importante fête religieuse musulmane et jour férié en Iran, il n’avait pas pu obtenir d’informations claires sur le cas de la plateforme Orizont et du personnel roumain à bord de celle-ci. L’ambassadeur Farazi s’est engagé à continuer ses tentatives d’obtenir des informations correctes, qui seront communiquées rapidement aux autorités roumaines.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie interdit l'entrée dans ses ports aux navires russes
(17/avr./2022)
Selon l’Autorité navale roumaine, aucun navire immatriculé en Russie ne pourra plus accoster dans (...)
Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie
(16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, (...)
Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains
(7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du (...)
La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses (...)
La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue (...)
Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au (...)
Roumanie: "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération"
(22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est (...)