mai 2007

Politique Roumanie : revue de presse du 24 mai 2007

Bucarest, 24 mai /Rompres/ - Le retour de Traian Basescu au Palais Cotroceni, le décès du président du Conseil national de l’audiovisuel (CNA), Ralu Filip, l’accord entre les partis politiques sur l’adoption du projet relatif à l’introduction du vote uninominal en Roumanie, les commentaires sur le futur Gouvernement sont les principaux thèmes abordés ce jeudi par les quotidiens roumains.

Le président Traian Basescu est retourné hier soir au Palais de Cotroceni, annonce le journal Evenimentul zilei sous le titre ’’Retour de Basescu à Cotroceni’’. Le quotidien Romania libera évoque l’événement sous le titre ’’Basescu est retourné mercredi soir à Cotroceni’’.

’’Basescu a souhaité reprendre ses attributions de chef de l’Etat trois heures seulement après que le Parlement eut pris acte de la validation du référendum du 19 mai dernier’’, écrit le journal Evenimentul zilei.

A partir de demain, Traian Basescu reprendra son calendrier présidentiel, par la participation à la réunion des chefs d’Etat d’Europe centrale, qui a lieu en Tchéquie.

Le président du Conseil national de l’audiovisuel, Ralu Filip, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, à l’âge de 47 ans, à la suite d’un infarctus, annoncent les journaux.

Le chef du Gouvernement, Calin Popescu-Tariceanu, a fait hier la première déclaration sur l’hypothèse du retour du Parti social démocrate (PSD) au pouvoir, affirmant qu’il avait l’intention de mener à bonne fin le programme sur la base duquel il s’est vu confier le mandat de Premier ministre, informent les quotidiens Ziarul financiar et Bursa.

Dans l’article intitulé ’’Boc : anticipées et euro-parlementaires’’, le journal Ziua apprend sur les déclarations du président PD, Emil Boc, selon lesquelles les élections euro-parlementaires pourraient avoir lieu le même jour que les élections anticipées, en faisant ainsi une économie au budget de 20 millions EUR, au moins. Dans son optique, lors des élections il serait possible d’avoir trois bulletins de vote - pour le Sénat, pour la Chambre des Députés et pour le Parlement européen. Il a réaffirmé que toute formule de gouvernement PD-PSD était exclue à ce moment.

Dans le contexte, le même journal écrit, dans l’article ’’Le PSD veut le siège du Premier ministre Tariceanu’’ que Mircea Geoana, le président PSD et quelques vice-présidents sociaux-démocrates ont décidé, mercredi, à l’issue d’une réunion déroulée au siège central du parti, de demander au Parti démocrate et au Parti national libéral, au cours des négociations qui auront lieu, d’inclure le PSD dans une future formule gouvernementale.

Conscients d’avoir le plus nombreux groupe parlementaire du Sénat et de la Chambre des Députés et du fait que sans eux tout Gouvernement (PD ou PNL) n’aurait pas la vie facile, les membres PSD veulent forcer les portes du Palais Victoria. Un signal au sens des préparatifs en vue du gouvernement a été donné par le président PSD, dans une lettre envoyée aux parlementaires du parti. Dans cette lettre, Mircea Geoana affirme que ’’dans toute variante nous devons assumer chacun la responsabilité’’ pour la défaite au référendum. ’’Nous devons être prêts à tout moment à prendre le pouvoir. Nous n’avons pas de temps pour décompter la défaite au référendum’’. Selon le journal cité, Mircea Geoana a établi déjà, hier, l’agenda des discussions et, selon certaines sources du parti, les libéraux seraient les premiers avec lesquels le PSD souhaiterait négocier.

Dans l’article intitulé ’’Les partis se sont mis d’accord concernant le vote uninominal’’, le quotidien Ziarul financiar relève que le PSD, le PNL et le PD se sont accordés sur l’adoption les prochains mois du projet relatif à l’introduction du vote uninominal dans la forme proposée par l’Association ProDemocratia, mais des désaccords persistent sur la date à laquelle le nouveau système devrait être introduit.

La formule agréée en principe par la ProDemocratia et les représentants des trois partis prévoit que les électeurs pourront désigner leurs représentants dans le législatif par une procédure plus compliquée, qui va combiner le système proportionnel, appliqué à présent en Roumanie, et le vote direct des candidats.

Le Parti Grande Roumanie et l’Union démocratique magyare de Roumanie s’opposent à l’introduction du vote uninominal, mais le PSD, le PNL et le PD peuvent assurer la majorité parlementaire nécessaire à l’introduction du vote uninominal.

Retour de Traian Basescu à sa fonction de chef de l’Etat

Bucarest, 23 mai /Rompres/ - Le président Traian Basescu a repris, mercredi soir, ses attributions de chef de l’Etat roumain.

La cérémonie de remise-reprise du mandat a eu lieu au Palais de Cotroceni, Traian Basescu étant accueilli, comme tout chef d’Etat confirmé par le vote populaire, par des honneurs militaires.

Traian Basescu a passé en revue la garde d’honneur, puis, après l’interprétation de l’hymne national, il a salué les conseillers présidentiels et d’Etat de l’Administration présidentielle, qui, durant l’intérim de sa fonction, se sont trouvés en congé.

La reprise du mandat de chef de l’Etat par Traian Basescu a eu lieu quelques dizaines de minutes seulement après la publication dans le Journal officiel de la Décision de la Cour Constitutionnelle sur le respect de la procédure relative à l’organisation et le déroulement du référendum national du 19 mai 2007.

La décision de la Cour Constitutionnelle no 5 du 23 mai 2007 confirme le résultat du référendum du 19 mai et décide que Traian Basescu reprend ses attributions de président de la Roumanie.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement
(11/aoû./2018)
Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l'élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)