avril 2007

Politique intérieure Roumanie : revue de presse du 4 avril 2007

Bucarest, 4 avr(Rompres) - L’approbation par le Parlement roumain de la structure du nouveau cabinet, la déclaration du président du Sénat, Nicolae Vacaroiu, visant les procédures de suspension de ses fonctions du président Traian Basescu, les quatre conditions posées au nouvel exécutif par le Parti social démocrate (PSD, opposition), le déficit du compte courant en 2007 sont les principaux sujets dont écrivent les quotidiens bucarestois de ce mercredi.

Tous les quotidiens bucarestois - Evenimentul Zilei (’Le pouvoir et l’opposition ont validé leur gouvernement’), Adevarul (’Le cabinet Traiceanu II a obtenu plus de votes que le cabinet Tariceanu I’), Romania libera (’Le gouvernement TariGeoana a été investi’), Gândul (’Le gouvernement Tariceanu, voté massivement par crainte des élections anticipées’), Ziarul Financiar (’Le nouveau cabinet Tariceanu a reçu le vote du Parlement’) - écrivent amplement de la structure du nouveau cabinet, approuvé mardi par le Parlement roumain.

Evenimentul Zilei relève dans l’article intitulé ’Le pouvoir et l’opposition ont validé leur gouvernement’ que presque la moitié du discours du Premier ministre a été consacrée aux démocrates et au président Traian Basescu, qu’il a rendus responsables de la crise politique de la Roumanie, M. Tariceanu insistant que la solution d’un cabinet minoritaire PNL-UDMR était la seule apte à finaliser l’intégration européenne.

’Le cabinet Tariceanu II a obtenu plus de votes que le cabinet Tariceanu I’ - titre Adevarul, ajoutant que l’équipe de ministres du PNL (Parti national libéral) et de l’UDMR (Union démocratique magyare de Roumanie) a obtenu l’approbation au Parlement avec un score confortable.

’Le gouvernement TariGeoana a été investi’, écrit Romania libera. Le Premier ministre Tariceanu a dit aux sénateurs et aux députés que la décision du Parlement visant la restructuration de l’exécutif représentait ’un moment crucial pour la Roumanie’ et le président du Parti social démocrate (PSD, opposition), Mircea Geoana, a affirmé que le Premier ministre Tariceanu aura une position assez stable par le vote du Parlement, alors que le président Traian Basescu quittera probablement dans quelques semaines la scène politique.

Le journal Ziua informe que M. Tariceanu a promis aux élus de se présenter périodiquement au Parlement pour discuter de projets visant l’intégration européenne.

’Vacaroiu : La suspension de Basescu de ses fonctions, à la mi-avril’, écrit Ziarul Financiar, précisant que le président du Sénat, Nicolae Vacaroiu, a déclaré mardi que le débat au plénum des deux Chambres du forum législatif de la demande de suspension de ses fonctions du chef de l’État pourrait se passer les 16-18 avril.

’Le PSD énonce quatre conditions au nouveau cabinet, auquel il ne donne pas trop de chances de réussite’, écrit Adevarul. Le PSD a voté pour un mandat limité du nouveau cabinet, posant quatre conditions : l’achèvement et l’implantation du programme post-adhésion, l’accomplissement des obligations européennes, y compris l’organisation des élections pour le Parlement européen, la croissance de l’absorption des fonds communautaires et la clarification des accusations de corruption.

Ziarul Financiar annonce que ’le PSD prépare le changement du programme de gouvernement’, le principal parti d’opposition donnant mardi un avertissement sévère au cabinet Tariceanu II : le PSD votera les lois au Parlement en fonction du programme propre des sociaux-démocrates, ’La Roumanie sociale’, pendant trois mois. ’Notre vote pour les projets du gouvernement sera donné en fonction de notre projet La Roumanie sociale (projet qui comporte bien des éléments propres à la gauche - ndlr)’, a déclaré le leader du PSD, Mircea Geoana, avant le vote pour l’investiture du cabinet Tariceanu II.

Cotidianul relève dans l’article ’Les libéraux sont déjà menacés’ que l’ancien ministre des Finances de l’administration du PSD (2000-2004), Mihai Tanasescu, rappelle que la Roumanie a eu en 1991 un ministère de l’Économie et des Finances qui n’a pas fonctionné et avertit le PNL que les sociaux-démocrates ne soutiendront pas les excès de libéralisme fiscal.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement
(11/aoû./2018)
Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l'élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)