novembre 2007

Président de la Roumanie : nous avons un système non démocratique de gouvernement

Bucarest, 23 nov /Rompres/ - Le président Traian Basescu a déclaré jeudi, lors d’une rencontre avec les étudiants de la Faculté de sociologie de l’Université Bucarest, que l’actuel système de gouvernement n’est ni démocratique ni transparent et que le Parlement, en tandem avec le gouvernement, cherche à ’commander au président’.

’Le président n’est pas élu par le Parlement, n’est pas soutenu par le Parlement, il n’est ni élu ni soutenu par le gouvernement, il est élu par le peuple’, a souligné le chef de l’État.

Il a attiré l’attention que les partis qui ne reconnaîtront pas le résultat du référendum pour le vote uninominal du 25 novembre ’n’entreront pas au Parlement’. ’Le peuple est souverain, les parlementaires sont des délégués du peuple’, a affirmé Basescu.

Le chef de l’État a dit que le moment pour l’introduction du vote uninominal est bien choisi, ajoutant que si l’uninominal avait été introduit en 1992 il aurait été un échec.

’Maintenant, les partis sont consolidés. Je ne vois pas d’autre solution de dissolution du système parallèle transparti, qui n’a plus une idéologie de parti, mais une idéologie de l’argent. (...) Le vote uninominal sera une solution’, a expliqué Basescu.

Dans ce contexte, le chef de l’État a souligné que par l’adoption de la variante de vote uninominal qu’il soutient, l’UDMR (Union démocratique magyare de Roumanie) ne disparaîtra pas du Parlement comme formation politique, au contraire elle aura la chance d’entrer au Parlement. Par ailleurs, il a affirmé que le scrutin uninominal générera le contrôle permanent de l’électeur sur le politicien.

’Le système est nécessaire car il répond à la nécessité de réformer la classe politique. Les gouvernements formés par des alliances se sont avérés inefficaces, comme par exemple la législature de 1996-2000 et l’Alliance Justice et Vérité’, a dit le président.

Se référant à la manipulation des électeurs par la presse, Traian Basescu a dit qu’’aucune campagne ne peut leurrer les Roumains, car ceux-ci ne peuvent plus être manipulés’.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement
(11/aoû./2018)
Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l'élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)