septembre 2005

Qui était Alexandru Paleologu ?

Personnalité marquante de la culture roumaine, Alexandru Paleologu, décédé le 1er septembre à l’âge de 86 ans, était écrivain, auteur d’essais et philosophe. Alexandru Paleologu (connu en France sous le nom d’Alexandre Paléologue) a écrit plus de 70 livres, parmi lesquels « Spiritul si litera » (L’esprit et la lettre), « Bunul simţ ca paradox » (Le bon sens comme paradoxe), « Simţul practic » (Le sens pratique), « Minunatele amintiri ale unui ambasador al golanilor » (Les merveilleux souvenirs d’un ambassadeur des voyous).

Pendant la période 1950 - 1956, Alexandru Paleologu a été poursuit par la Securitate, et forcé de vivre dans la clandestinité, sous un faux nom. En 1959, il fut arrêté et condamné à 14 ans de travaux forcés, puis libéré en 1964 par décret de grâce. Ambassadeur de Roumanie à Paris en 1990, il s’est déclaré solidaire avec la manifestation de la Place de l’Université de Bucarest, s’autoproclamant « ambassadeur des golans ». Alexandru Paleologu est devenu sénateur en 1992 sur les listes de l’Alliance Civique et il a été réélu parlementaire en 1996 sur les listes du Parti National Libéral.

Des intellectuels et des hommes politiques ont exprimé leur regret à la disparition du grand érudit, dernier survivant du Service diplomatique royal. L’ancien souverain Michel de Roumanie (Mihai I) a été profondément affligé de la mort de Alexandru Paleologu, et il a exprimé sa sympathie à l’ensemble de la société roumaine, de même que pour la famille du disparu. « Je ne peux pas oublier qu’Alexandru Paleologu a été le premier officiel roumain venu à Versoix après décembre 1989. Cinquante ans de brutalité fanatique ne peuvent pas détruire notre identité culturelle et intellectuelle. » a affirmé l’ancien roi dans le message adressé à la presse.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
(19/fév./2022)
Le « martisor » (nom populaire du mois de mars) est fêté en Roumanie le premier jour de mars, les (...)
L'Opéra national de Roumanie à Cluj a 100 ans
(20/mai./2020)
L’Opéra national de Roumanie à Cluj marquera le 100e anniversaire de son existence à travers un (...)
La Roumanie et l'Europe de l'Est. 30 ans après la chute du mur. Débat.
(2/déc./2019)
30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Institut français de Roumanie à Cluj-Napoca vous invite à (...)
Une vie de roman : une Roumaine du XIXe siècle, exploratrice et Lady
(2/nov./2019)
Florica Maria Sas est née en1841 à Aiud, département d’Alba, en Roumanie. Elle est plus connue sous (...)
France–Roumanie, regards croisés. Oubliez vos clichés
(17/avr./2019)
France–Roumanie, regards croisés : Anda Bercu et Nicolas Friess ◤ vernissage 18 avril à 18h30 (...)
La Roumanie se sépare de son dernier roi
(16/déc./2017)
La Roumanie se sépare de son dernier souverain. Avec le passage à l’éternel, le roi Michel (Mihai (...)
La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
(10/déc./2017)
Le roi Michel de Roumanie est décédé le 5 décembre 2017 à 13h00. Il avait 96 ans depuis le 25 (...)