juin 2006

Réactions de la Roumanie dans le scandale des prisons CIA

"Des accusations graves, des preuves inexistantes", "Les prisons de la CIA restent fantomatiques", sont deux titres du journal Cotidianul et Romania Libera constate que "Le rapport du Conseil de l’Europe sur la CIA contient beaucoup d’interrogations".

Le journal Ziua se réfère amplement à ce sujet dans l’article "La Roumanie accusée sans preuves dans le scandale CIA". La Commission du Parlement de la Roumanie n’a trouvé aucun centre de détention, écrit Ziua citant le sénateur George Maior. "Le rapport de la Commission parlementaire d’enquête des éventuels vols de la CIA de transport de détenus par l’espace aérien roumain indique qu’en Roumanie il n’y a pas eu des centres de détention secrets de la CIA, a déclaré le 7 juin le sénateur George Maior. Celui-ci a mentionné que les vérifications effectuées par la Commission ont supposé le déplacement aux soi-disant unités suspectes et des discussions avec les chefs des services d’informations et les officiels du ministère de la Défense nationale. Les vérifications ont visé tous les types de vols, civils et militaires, dans les conditions où il y a eu un flux important de vols militaires, mais strictement les transports militaires (de militaires et de logistique), a affirmé Maior cité par Ziua.

Ziarul Financiar cite l’ancien chef de l’État-major général de l’armée roumaine dans la période 2000-2004, Mihail Popescu, qui est persuadé que "les preuves" incriminant la Roumanie sont "erronées".

Le quotidien Adevarul publie une interview du président de la Commission SIE, Romeo Raicu, qui précise, entre autres : "Sur la base des accords conclus entre la Roumanie et les USA et l’OTAN, notre pays a permis le survol de l’espace aérien par des avions américains et des pays de l’OTAN, ainsi que l’utilisation des aéroports roumains pour le ravitaillement. À mon avis, il n’y a aucune preuve, ce ne sont que les suppositions de Dick Martin sur l’existence des prisons secrètes de la CIA en Roumanie. Les autorités roumaines ont montré leur disponibilité totale envers l’UE pour un contrôle dans les aéroports ou dans l’autres lieux".

"Les graves accusations contre la Roumanie - si elles s’avéraient vraies cela bloquerait aussitôt l’adhésion à l’UE - sont dénuées de fondement". Le rapport de Marty sera discuté au Conseil de l’Europe à la fin du mois, écrit l’éditorialiste de Gandul.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Doina Cornea, symbole de la résistance anticommuniste roumaine, s’est éteinte
(6/mai./2018)
Doina Cornea, l’ex-dissidente du régime communiste roumain, Doina Cornea, est décédée à l’âge de (...)
Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche
(10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald (...)
Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France
(6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va (...)
Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l’attentat
(8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la (...)
L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
(26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. (...)
La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture
(15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e (...)
La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989
(22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime (...)