juillet 2008

Roumanie-Hongrie : une ligne TGV Budapest-Bucarest-Constanta

La construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse Budapest-Bucarest-Constanta s’étendra sur 12 ans environ, la finalisation de l’exécution étant prévue pour 2020, selon un rapport de la société CFR SA.

Le coût du projet s’élève à huit milliards euros.

Selon la société CFR, la garantie d’un financement continuel permettrait de respecter les délais d’exécution, une exécution qui devrait commencer dans quatre ans environ, alors que les travaux devraient durer entre cinq et huit ans.

La Roumanie et la Hongrie ont signé, au mois de novembre 2007, lors de la réunion conjointe des gouvernements, un accord commun pour construire cette ligne. Les deux ministères des Transports ont choisi la route Budapest-Bucarest-Constanta en vue d’intégrer les deux États au système ferroviaire international de transport de voyageurs par des trains à grande vitesse qui relie les grandes villes européennes.

Le projet des autorités roumaines et hongroises est né suite à un projet européen de ligne à grande vitesse, censée relier la ville de Strasbourg, en France, à la ville de Budapest, en Hongrie. Cette ligne devrait passer par Francfort, Munich et Vienne. Dernièrement, les autorités de Budapest ont fait du lobbying, et sont parvenus à inclure également le tronçon Vienne - Budapest dans ce projet, qui bénéficiera aussi de financements de fonds européens.

"Un kilomètre de ligne à grande vitesse coûte 10 millions d’euros et 40 millions d’euros en zone alpine. S’il s’agit aussi d’un tunnel, les coûts augmentent. Une ligne de ce genre apporte, toutefois, de grands bénéfices, aussi bien à l’économie qu’aux citoyens, en offrant l’alternative d’un transport rapide au transport routier.", a relevé le directeur d’Alstom Transport Roumanie, Gabriel Stanciu.

Étant donné les 800 kilomètres qui séparent Bucarest et Budapest, l’investissement devrait s’élever à huit milliards d’euros. Les trains pourront circuler sur cette ligne à des vitesses comprises entre 220 et 250 km/heure.

Selon la source citée, une étude de pré-faisabilité devrait être élaborée d’ici la fin de l’année, suivie, en 2009, d’une étude de faisabilité, alors que l’organisation des procédures en vue de la sélection d’un constructeur pourrait se produire, le plus probablement, en 2010 ou bien en 2011, au plus tard.

En Europe il y a, à présent, plus de 5500 kilomètres de lignes à grande vitesse fonctionnelles, 3400 kilomètres en construction et 8500 kilomètres de lignes TGV dans la phase de conception. [source : Rompres]

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Une forêt de Roumanie dans le top des lieux les plus effrayants
(16/déc./2014)
La forêt de Hoia-Baciu, dans le département de Cluj en Transylvanie (Roumanie), apparaît dans le (...)
Roumanie : Sibiu dans le classement des villes les plus attractives
(26/jui./2012)
La ville de Sibiu - Capitale culturelle européenne en 2007, a été citée par le quotidien (...)
Bucarest, Roumanie : les vols low-cost vont à l’aéroport Henri Coanda
(22/fév./2012)
Aéroport international Henri Coanda Les vols low-cost seront déplacés à l’Aéroport (...)
Le ski en Roumanie pour les fêtes de fin d’année
(30/déc./2011)
En Roumanie, les stations de ski traditionnellement les plus prisées par les Bucarestois et les (...)
Aéroports à Bucarest : vols d’affaires à Baneasa et vols low cost à Otopeni
(11/jan./2011)
D’après l’agence de presse Mediafax, le Ministère des transports roumain prévoit de réserver d’ici (...)
Roumanie : pneus neige et chaînes obligatoires en hiver
(12/nov./2010)
Les conducteurs roumains seront obligés d’équiper leur véhicule de pneus neige et de chaînes en (...)
Roumanie : Le prince Charles achète une maison en Transylvanie
(7/jui./2010)
Le Prince Charles, héritier de la Couronne de Grande-Bretagne, a acquis une résidence secondaire (...)