septembre 2008

Roumanie : Le leu et la Bourse continuent leur chute

’Le leu est pris dans la tourmente de la crise financière. La tension sur les marchés croît’, titre Ziarul Financiar, relevant que ’le leu (monnaie nationale roumaine - ndlr) a ressenti lundi pleinement le nouveau séisme provoqué sur les marchés internationaux par la nationalisation du groupe belge Fortis et du créditeur britannique Bradford&Bingley, parallèlement à l’entrée en crise du second grand créditeur hypothécaire d’Allemagne, Hypo Real Estate’.

’Le leu et la Bourse continuent leur chute’, titre Evenimentul Zilei et Bursa écrit que la dépréciation du leu indique le fait que, ’pour le moment, la situation extérieure a une influence bien plus grande sur la monnaie nationale que les événements locaux’.

’La situation est sous contrôle’, titre Evenimentul Zilei, se référant à une déclaration des représentants de la Banque nationale de Roumanie (BNR), selon laquelle ’la trésorerie de l’État roumain peut couvrir de possibles faillites bancaires’.

Selon le journal, ’la BNR et le budget d’État ont la capacité de sauver de la faillite les institutions bancaires de Roumanie si celles-ci étaient affectées par la crise financière internationale, soutiennent les représentants de la banque centrale’.

’Un surplus de liquidité existe sur le marché. Le marché roumain interbancaire fonctionne très bien : les banques qui ont des difficultés trouvent des fonds aux banques-soeurs qui ont un surplus de liquidité. Si, hypothétiquement, une nécessité de liquidité apparaissait, la BNR pourrait l’introduire sur le marché’, a affirmé Adrian Vasilescu, conseiller du gouverneur de la BNR.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)