septembre 2007

Roumanie-Ukraine : le canal Bâstroe et l'Île des Serpents

Bucarest, 26 sept(Rompres) - Le ministre des Affaires étrangères, Adrian Cioroianu, a déclaré mardi à la Rompres avoir convenu avec son homologue ukrainien, Arseni Yateniuk, lors d’un entretien à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, de ’dépolitiser’ les problèmes bilatéraux ’sensibles’ visant le canal de Bâstroe et la délimitation des zones économiques exclusives autour de l’Île des Serpents.

Il a ajouté avoir établi avec M. Yateniuk que, dans la question du canal de Bâstroe, les approches politiques soient évitées, l’accent devant être mis sur les négociations au niveau d’experts. La diplomatie roumaine continuera pourtant ses efforts d’approche de cette question aux forums européens et, quant au problème de la plateforme continentale de l’Île des Serpents, sera attendue la décision de la Cour internationale de Justice de La Haye.

Le ministre Yateniuk a pour sa part regretté l’incident survenu le 31 août, lorsque 4 000 activistes du Bloc Koutchma avaient installé des piquets devant l’ambassade de Roumanie de Kiev, sollicitant l’annulation des prétentions territoriales sur l’Île des Serpents et des excuses officielles du Parti Romania Mare (PRM, opposition) pour les prétentions sur l’Île des Serpents et des zones des régions Cernautzi et Odessa.

Le ministère des Affaires étrangères de Bucarest a dit alors que les slogans scandés au meeting étaient ’inacceptables’ et accusait le fait que ’les autorités ukrainiennes n’ont pas prévenu l’ambassade de Roumanie à Kiev sur cet événement, les forces de l’ordre ukrainiennes étant intervenues tard et seulement après des sollicitations répétées de la mission diplomatique roumaine’.

Les deux ministres des AE ont également discuté de la visite que le président de l’Ukraine, Viktor Youchtchenko, effectuera cet automne à Bucarest.

M. Cioroianu a ajouté ne pas avoir discuté avec M. Yateniuk de la situation des minorités nationales des deux pays, ce sujet méritant, selon le chef de la diplomatie roumaine, ’une sérieuse discussion séparée’.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie interdit l'entrée dans ses ports aux navires russes
(17/avr./2022)
Selon l’Autorité navale roumaine, aucun navire immatriculé en Russie ne pourra plus accoster dans (...)
Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie
(16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, (...)
Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains
(7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du (...)
La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses (...)
La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue (...)
Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au (...)
Roumanie: "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération"
(22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est (...)