octobre 2007

Roumanie : commémoration du peintre Nicolae Grigorescu

L’Académie roumaine a commémoré ce mois d’octobre l’artiste peintre Nicolae Grigorescu, à l’occasion du centenaire de sa mort. L’exposition commémorative « Nicolae Grigorescu, permanence de la culture roumaine » a été ouverte à cette occasion à Bucarest, dans la Salle ronde de la Bibliothèque de l’Académie roumaine.

Fondateur de la peinture roumaine moderne, premier artiste roumain à jouir d’une circulation internationale, Nicolae Grigorescu (1838-1907) a été un talent précoce. Il étudie à Paris à l’École des Beaux-Arts, il fréquente l’atelier de Sébastien Cornu, où il est le collègue d’Auguste Renoir. Attiré par les concepts de l’École de Barbizon, le peintre s’établit dans cette localité, afin d’approfondir sa recherche.

Il prend part avec sept toiles à l’Exposition universelle de Paris de 1867, puis il expose la « Jeune gitane » au Salon de 1868.

Il retourne en Roumanie à plusieurs reprises. De 1879 à 1890, il travaille surtout en France, à Vitré (Bretagne) ou dans son atelier parisien.

Revenu dans son pays natal, Grigorescu ouvre des expositions personnelles à l’Athénée roumain (1891-1904). Dans la petite ville de Câmpina (département de Prahova, sud de la Roumanie), où il choisit de vivre après 1890, il se consacre notamment aux sujets rustiques, variant infiniment ses motifs, peignant des portraits de paysannes, des chars à boeufs sur les routes de campagne et des paysages à spécificité roumaine. Il devient en 1899 membre d’honneur de l’Académie roumaine.
Nicolae Grigorescu est mort à Câmpina, le 21 juillet 1907.
[source : Rompres]

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
(19/fév./2022)
Le « martisor » (nom populaire du mois de mars) est fêté en Roumanie le premier jour de mars, les (...)
L'Opéra national de Roumanie à Cluj a 100 ans
(20/mai./2020)
L’Opéra national de Roumanie à Cluj marquera le 100e anniversaire de son existence à travers un (...)
La Roumanie et l'Europe de l'Est. 30 ans après la chute du mur. Débat.
(2/déc./2019)
30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Institut français de Roumanie à Cluj-Napoca vous invite à (...)
Une vie de roman : une Roumaine du XIXe siècle, exploratrice et Lady
(2/nov./2019)
Florica Maria Sas est née en1841 à Aiud, département d’Alba, en Roumanie. Elle est plus connue sous (...)
France–Roumanie, regards croisés. Oubliez vos clichés
(17/avr./2019)
France–Roumanie, regards croisés : Anda Bercu et Nicolas Friess ◤ vernissage 18 avril à 18h30 (...)
La Roumanie se sépare de son dernier roi
(16/déc./2017)
La Roumanie se sépare de son dernier souverain. Avec le passage à l’éternel, le roi Michel (Mihai (...)
La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
(10/déc./2017)
Le roi Michel de Roumanie est décédé le 5 décembre 2017 à 13h00. Il avait 96 ans depuis le 25 (...)