mars 2006

Roumanie : commentaires sur la démission d'Adrian Nastase

La démission d’Adrian Nastase de la fonction de président de la Chambre des Députés est un sujet de commentaires dans les journaux parus ce vendredi.

Adrian Nastase a annoncé jeudi, 16 mars, devant la réunion plénière, sa démission de la présidence de la Chambre des Députés. Il a prononcé un discours de dix minutes d’adieu remerciant ’’les collègues qui l’ont soutenu’’ et disant que, pour eux, il avait décidé de rester dans la politique, relève le quotidien Gandul, qui informe aussi qu’après avoir quitté la tribune, il a dit aux journalistes qu’il pensait sérieusement à la possibilité de démissionner du Parti social démocrate /PSD, opposition/. Sa démission forcée, a dit Adrian Nastase, n’a pas poursuivi à régler les problèmes de crédibilité du parti, mais à régler des comptes, relève aussi Evenimentul zilei.

Concernant la fonction de président exécutif PSD, vacante par la démission d’Adrian Nastase, elle ne sera plus occupée par personne et elle sera éliminée du statut du parti, selon Ziarul financiar, qui cite en ce sens le président PSD, Mircea Geoana.

Dans son éditorial, Evenimentul zilei rappelle qu’Adrian Nastase est le premier dignitaire éliminé de toutes ses fonctions par son parti à cause des suspicions de corruption. ’’Le PSD a pris finalement connaissance de sa vraie image aux yeux des gens par l’intermédiaire des sondages qui ont indiqué le fait que sa popularité subissait une baisse vertigineuse’’, relève-t-on dans le commentaire. Son signataire croit également que le PSD ’’a la chance historique de se réinventer’’ et met en garde sur le fait que la politique roumaine a besoin d’une Opposition forte et d’une sociale-démocratie authentique. ’’En l’absence d’une Opposition significative, combative et vigoureuse, la balance politique subit un déséquilibre comme cela est arrivé entre 2001-2004’’, relève l’auteur de l’éditorial publié par Evenimentul zilei.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement
(11/aoû./2018)
Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l'élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)