mai 2007

Roumanie : criticité atteinte par le 2e réacteur de la Centrale nucleaire de Cernavoda

Bucarest, 7 mai(Rompres) - Le réacteur no 2 de la Centrale nucléaire-électrique de Cernavoda (sud-est de la Roumanie) a atteint dimanche, à 23h25, la criticité (le début de la réaction de fission en chaîne), suite à la délivrance de l’autorisation nécessaire par la Commission nationale pour des Activités nucléaires (CNCAN), informe un communiqué de la société Nuclearelectrica.

Teodor Chirica, directeur général de Nuclearelectrica, a déclaré à la Rompres qu’après l’atteinte du niveau de criticité, lorsque le réacteur ne produit pas de puissance, suit l’étape du premier écart de puissance thermique et le réacteur commence à produire de l’électricité. Après la hausse en niveaux de chaleur, celui-ci produit des vapeurs qui mettent en marche la turbine - c’est le moment de la première production d’électricité.

Le chargement en uranium du réacteur a commencé le 15 février et, après l’atteinte de la criticité et la hausse en niveaux de chaleur, celui-ci sera raccordé au système énergétique national, le plus probablement en juillet prochain.

Les dernières étapes jusqu’à la production commerciale comportent le fonctionnement à 25 % et 50 % de la capacité du réacteur, qui est soumis en permanence à des tests, la dernière étape étant une preuve de fonctionnement à puissance constante pendant 10 jours.

Le ministre de l’Économie et du Commerce, Varujan Vosganian, déclarait en février dernier que la Roumanie pourrait exporter 18 % de sa production d’électricité après la mise en service du réacteur no 2 de Cernavoda. La croissance de l’exportation pourrait intervenir après septembre prochain, lorsqu’on estime que le réacteur entrera dans le circuit commercial.

’La mise en service du réacteur no 2 signifiera également le règlement des problèmes d’accomplissement du programme d’hiver 2008’, a relevé M. Vosganian.

Une fois le groupe-réacteur no 2 entré en exploitation commerciale, en septembre 2007, la société Nuclearelectrica assurera environ 18 % de la production d’électricité du pays.

Le groupe-réacteur no 2 est réalisé sur la base d’un contrat de direction de travaux conclu en 2003 avec Atomic Energy of Canada Ltd. et Ansaldo-Italie. Le réacteur CANDU 6, qui munit le réacteur, est le second de ce type sur la plateforme de la CNE Cernavoda. Le premier réacteur fonctionne dès 1996.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le Forum européen de robotique se tiendra à Bucarest cette année
(19/mar./2019)
Plus de 600 exposants seront présents à Bucarest, les 20 et 22 mars, lors de la première édition (...)
La Roumanie construit un ferry 100% électrique pour la Norvège
(4/fév./2018)
C’est une première pour la Roumanie : les chantiers navals Vard de Braila entamera dans les (...)
Partenariat informatique entre une société roumaine et Adobe
(4/déc./2017)
La société Adobe a récemment signé un partenariat avec la société roumaine Trans Sped, grâce auquel (...)
La Roumanie, une pépinière de startups
(19/sep./2017)
A première vue, la Roumanie paraît peu adaptée aux startups de dernière génération. Dans les cliché, (...)
WikiLeaks : seul Bitdefender résiste à l’espionnage de la CIA
(13/mar./2017)
La CIA arrive à profiter de certaines failles des systèmes de sécurité informatique, selon (...)
Dacia lance ses nouvelles Logan et Sandero au Salon de l’Automobile de Paris
(16/sep./2016)
Le constructeur roumain Dacia est habituellement très attentif à la diffusion dans les médias de (...)
Le roumain, deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft‏
(13/mai./2015)
La Roumanie a démontré qu’elle est devenue un leader dans les technologies informatiques, et le (...)