décembre 2007

Roumanie : dépréciation du leu et déficit commercial

’’En Roumanie, la dépréciation du leu dans la deuxième partie de cette année a soutenu les exportations, qui ont augmenté de 17,2% au mois d’octobre’’, déclare Mihai Ionescu, représentant de l’Association nationale des Exportateurs et des Importateurs (ANEIR), dans une interview à Romania Libera.

’’C’est une preuve incontestable que tous les ennuis du déficit commercial ont pour point de départ le taux de conversion du leu (la monnaie nationale roumaine, lei au pluriel, ndlr) qui a découragé beaucoup les exportations. Un leu plus faible a augmenté la capacité d’exportation de la Roumanie. Un taux de conversion allant de 3,60 à 3,80 lei/euro serait plus près de ce dont les exportations ont besoin pour être compétitives. En outre, ce taux ne doit plus présenter des variations importantes’’, considère encore Mihai Ionescu.

’’Le déficit commercial de la Roumanie continue à s’approfondir’’, titre Bursa, tandis que le journal Economistul précise que ’’le déficit commercial s’est monté à plus de 17,2 milliards d’euros à la fin de la période janvier-octobre 2007’’.

Les journaux bucarestois se penchent largement sur les données fournies par l’Institut National de la Statistique de Roumanie (INS). Le déficit commercial le plus important a été enregistré dans la relation avec l’Allemagne et la Fédération de Russie. Les principales exportations de la Roumanie ont été celles de machines et équipements et de textiles et prêts-à-porter et ont représenté 21% et, respectivement, 19,9% du montant des exportations. Sur le montant des importations, celles de machines et d’équipements se sont élevées à 24% et celles de produits chimiques et masses plastiques à 13,9%.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)