février 2008

Roumanie : envoi de forces armées roumaines à l’étranger

Bucarest, 5 fév /Rompres/ - Le président de la Roumanie a adressé deux lettres au Parlement demandant l’approbation pour l’envoi de 3 283 militaires dans diverses missions externes et de policiers et gendarmes au Kosovo, a déclaré ce mardi Ioan Chelaru (PSD), questeur du Sénat.

Il a expliqué que l’une des lettres précisait que le président avait approuvé pour 2008 la participation de 3 283 militaires roumains à diverses missions de l’ONU, de l’OTAN et de l’UE dans les Balkans, en Afghanistan, Irak, Afrique, ainsi que dans d’autres zones.

’C’est un chiffre assez élevé. Certes, nous devons donner cours aux desiderata auxquelles aussi bien l’OTAN, que l’UE et d’autres organismes internationaux auxquels la Roumanie est partie, doivent répondre’, a déclaré M.Chelaru.

Il a ajouté que par la deuxième lettre, le président Traian Basescu demande l’approbation pour l’envoi de 60 policiers et 115 gendarmes dans le cadre d’une mission de l’UE au Kosovo, estimant que cette mission ’est très importante pour la réalisation d’une stabilité dans les Balkans’.

Les députés ont analysé la participation de 60 policiers et 115 gendarmes roumains au Kosovo

Bucarest, 5 fév /Rompres/ - Les députés ont analysé lundi soir, lors de la première réunion du Bureau permanent de cette session parlementaire, une lettre du président Traian Basescu annonçant la Chambre des députés sur la participation de 60 policiers et 115 gendarmes aux missions de l’Union européenne du Kosovo.

’’La participation de la Roumanie à cette mission aura lieu après l’adoption d’une résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU et l’approbation d’une action commune de l’Union européenne concernant le futur statut de la province du Kosovo et aura un impact particulièrement favorable pour le renforcement de la position de notre État par rapport aux États membres de l’Union européenne, tout en lui conférant le statut de pays fournisseur de sécurité’’, relève-t-on dans la lettre.

Le document cité précise que les fonds financiers nécessaires à cette mission sont assurés par l’UE, dans la zone de mission, alors que les dépenses relatives aux salaires, assurances, équipement et transport seront supportées depuis le budget alloué au Ministère de l’Intérieur et de la Réforme administrative /MIRA/ pour 2008.

La réunion plénière sera également informée au sujet du contenu d’une autre lettre du chef de l’État sur la participation avec des forces armées à des missions à l’étranger. Il s’agit de la participation de 3 283 militaires à des missions dans les Balkans, en Afghanistan, Irak, Afrique, ainsi qu’à certaines missions d’observation et de surveillance sous l’égide de l’ONU, l’OSCE, l’UE.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, premier pays hors USA à produire des hélicoptères Bell Viper AH-1Z
(3/aoû./2017)
Le Ministre de la Défense roumain, Adrian Ţuţuianu, et le Premier ministre Mihai Tudose, ont signé (...)
Quatre militaires roumains blessés en Afghanistan
(30/avr./2015)
Selon MND, quatre militaires roumains en mission en Afghanistan, ont été blessés par l’explosion (...)
Bouclier anti-missiles, la Roumanie devant un moment historique
(28/oct./2013)
La base militaire de Deveselu, dans le département d’Olt, accueillera le bouclier antimissiles (...)
Un bouclier anti-missiles américain sur le territoire de la Roumanie
(19/fév./2010)
La Roumanie a accepté de recevoir sur son territoire des installations anti-missiles américaines. (...)
48 % des Roumains souhaitent que leurs troupes quittent l’Afghanistan
(18/sep./2009)
Environ 48 % des Roumains souhaitent le retrait total des troupes roumaines d’Afghanistan, (...)
OTAN : la Roumanie poursuit sa présence au Kosovo et en Afghanistan
(24/mar./2009)
Le président Traian Basescu a annoncé à l’issue de la séance du CSAT que la Roumanie pourrait (...)
La Roumanie sous le bouclier anti-missiles américain
(5/mar./2009)
Dans un article intitulé ’’Les Etats-Unis pourraient placer la Roumanie sous le bouclier (...)