juin 2008

Roumanie : finances, immobilier, croissance, investissements

Les analystes estiment que la Banque nationale de Roumanie (BNR) majorera le taux directeur de 0,25%, à 10%. Ils pensent aussi que la BNR stoppera ultérieurement le durcissement de la politique monétaire, dans le contexte d’une réduction anticipée de l’inflation vers la fin de l’année, écrivent les journaux Ziarul Financiar et Adevarul citant les conclusions d’une enquête effectuée par Reuters.

Dix sur les quatorze analystes interviewés par Reuters ont estimé que le taux directeur serait majoré de 0,25% cette semaine et que dans la deuxième partie de l’année, ce taux se maintiendra ou se réduira. Seul JP Morgan a estimé une hausse de jusqu’à 11% ces trois prochains mois, dans les conditions où l’économie est confrontée au risque de surchauffe.

Le marché des constructions en Roumanie est confronté à présent à une crise de liquidité, qui, au cas où elle continue de se maintenir, pourrait générer le ralentissement du rythme des ventes, écrit Ziarul Financiar.
Selon les opérateurs cités par le journal, une des causes de cette crise est le fait que les paiements pour certains projets importants n’ont pas été effectués dans les délais prévus. Le phénomène pourrait avoir aussi des implications externes, selon la même source. Même s’il y a toujours des demandes sur le marché, les paiements sont effectués avec difficultés, selon ces opérateurs.

Le quotidien Romania Libera note que "le marché immobilier en Roumanie se trouve dans un blocage psychologique" et qu’il n’est pas affecté par la crise financière globale.

Sous le titre "Les avantages et les vulnérabilités de l’économie roumaine", le journal Economistul présente des données contenues dans le rapport d’Erste Bank sur le secteur bancaire d’Europe centrale et orientale. Selon ce rapport, la Roumanie a enregistré au premier trimestre de l’année 2008 une croissance de 66%, l’une des croissances les plus fortes en Europe centrale et de l’est, dépassée seulement par l’Ukraine, avec 76%.

D’autre part, "depuis l’été 2007, la Roumanie se confronte à de fortes sorties de capitaux, déterminées par les inquiétudes vis-à-vis de la vulnérabilité de l’économie roumaine et de l’impact de la monnaie plus faible sur l’économie, surtout dans le secteur financier", affirment les analystes d’Erste.

L’une des modifications qui seront apportées au Code fiscal en Roumanie cette année vise l’encouragement des investissements de grande envergure du pays, écrit le journal Adevarul, ajoutant que "les pertes fiscales des compagnies roumaines pourront être déduites du profit net pendant 7 ans et pas en 5 ans, comme à présent". La modification entrera en vigueur le 1er janvier 2009.

Les autres changements du Code fiscal, proposés par le ministère de l’Économie et des Finances, visent la taxation des dividendes des actionnaires étrangers et des automobiles ARO. [source : Rompres]

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : des salaires en hausse en 2017
(5/mar./2018)
Les salaires des employés à Bucarest - les mieux payés à l’échelle nationale - ont totalisé 3.126 lei (...)
Immobilier : baisse des prix des appartements en Roumanie
(18/sep./2013)
En Roumanie, les prix dans l’immobilier ont baissé cinq fois plus en 2013 qu’en 2012. Selon une (...)
L’Italie et l’Allemagne principaux partenaires commerciaux de la Roumanie
(5/nov./2012)
[photo : Agerpres] En 2011, les principaux partenaires de la Roumanie dans l’import-export (...)
Grands navires construits en Roumanie pour les Pays-Bas et la Suède
(11/oct./2012)
[photo : Agerpres] Le chantier naval Damen Galaţi va lancer ce mois-ci un grand bâtiment de (...)
Journées Européennes du Patrimoine en Roumanie : Les Rencontres Européennes de Cluj
(19/sep./2012)
En écho aux Journées Européennes du Patrimoine, le Service de Coopération de l’Ambassade de France (...)
La Roumanie, une destination attractive pour les boutiques et le commerce de détail
(31/jan./2012)
Centre commercial en Roumanie La Roumanie est une destination attractive parmi les pays (...)
Roumanie : croissance de 4,4% au 3e trimestre
(16/déc./2011)
L’économie de la Roumanie a progressé de 4,4% au troisième trimestre de cette année, (...)