octobre 2008

Roumanie : l’Auberge rouge sera reconstruite

Bucarest, 2 oct(Agerpres) - La dernière auberge de la poste du sud de la Roumanie, consumée par un incendie il y a 10 ans, sera reconstruite par un investisseur roumain, qui tiendra compte du projet original.

Située dans la commune Gura Vitioarei, à environ 90 km nord de Bucarest, près la localité Valenii de Munte, "Hanul Rosu" (l’Auberge rouge) a été détruite par un incendie il y a 10 ans, lorsqu’elle accueillait un restaurant.

Après l’incendie, de l’auberge ne sont restés que le fondement et quelques fragments de murs noircis par la fumée. Les autorités locales ont essayé de trouver un investisseur qui reconstruise l’objectif très important pour la commune, compte tenu que le budget local ne disposait pas de fonds pour soutenir un investissement pareil.

En 2008, un homme d’affaires de la zone a pris en concession pour 49 ans les ruines et le terrain afférent. Il envisage de reconstruire l’auberge jusque l’été prochain dans sa forme originale, utilisant le même type de matériaux dont était réalisé le bâtiment initial. Le projet prévoit également l’aménagement d’un lac d’agrément et des espaces de jeux pour les enfants.

La commune Gura Vitioarei est mentionnée dans les papiers historiques de la localité par l’existance du monument historique de valeur exceptionnelle "Hanul Rosu" du village Fagetu, qui a été construit au XVIIe siècle et utilisé comme lieu d’escale des voitures de poste qui reliaient le sud du pays aux régions roumaines du nord des Carpates.

L’auberge divisait la distance entre Ploiesti (60 km nord de Bucarest) et Valenii de Munte (30 km nord de Ploiesti) en deux tronçons égaux. À Valenii de Munte il y avait deux auberges, l’une de celles-ci, "La Frâncu", étant transférée et refaite à l’enceinte du Musée du Village de Bucarest.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
1er mars, fête du "Martisor" en Roumanie
(26/fév./2020)
Le « martisor » (nom populaire du mois de mars) est fêté en Roumanie le premier jour de mars, les (...)
La Roumanie et l’Europe de l’Est. 30 ans après la chute du mur. Débat.
(2/déc./2019)
30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Institut français de Roumanie à Cluj-Napoca vous invite à (...)
Une vie de roman : une Roumaine du XIXe siècle, exploratrice et Lady
(2/nov./2019)
Florica Maria Sas est née en1841 à Aiud, département d’Alba, en Roumanie. Elle est plus connue sous (...)
France–Roumanie, regards croisés. Oubliez vos clichés
(17/avr./2019)
France–Roumanie, regards croisés : Anda Bercu et Nicolas Friess ◤ vernissage 18 avril à 18h30 (...)
La Roumanie se sépare de son dernier roi
(16/déc./2017)
La Roumanie se sépare de son dernier souverain. Avec le passage à l’éternel, le roi Michel (Mihai (...)
La mort du roi Michel, et la généalogie de la famille royale de Roumanie
(10/déc./2017)
Le roi Michel de Roumanie est décédé le 5 décembre 2017 à 13h00. Il avait 96 ans depuis le 25 (...)
Voix singulières de la culture roumaine, à Lyon
(19/oct./2017)
Cioran-Ionescu-Eliade La culture roumaine a donné à la langue française un nombre considérable (...)