février 2006

Roumanie : l'Institut d'investigation des crimes du communisme

Le Premier ministre, Călin Popescu Tăriceanu, a approuvé la structure du conseil de l’Institut d’investigation des crimes du communisme en Roumanie. Parmi les personnalités de la société civile qui seront à la tête de cette institution se trouvent Andrei Plesu, Doinea Cornea, Gabriel Liiceanu et Petre Mihai Băcanu.

L’Institut, qui est rattaché aux services du Premier ministre, a été créé par le gouvernement roumain fin 2005, pour analyser le régime communiste et l’organisation institutionnelle roumaine de la période communiste. Il identifiera les activistes du parti, les officiers et les magistrats qui ont pratiqué la répression, et il listera les abus et les crimes commis, ordonnés ou inspirés par ceux-ci.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Environ 4320 réfugiés ukrainiens ont demandé l'asile en Roumanie depuis un mois
(28/mar./2022)
Environ 4.320 réfugiés ukrainiens ont demandé l’asile en Roumanie depuis le début du conflit en (...)
La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?
(6/jui./2016)
L’hebdomadaire britannique The Economist a publié, dans une édition papier, un article sur la (...)
Une jeune fille pulvérisée par la voiture d’un diplomate russe
(23/oct./2012)
[photo : Adevarul] La vie de la jeune Mădălina Băcanu a été détruite, dimanche soir, quand le (...)
Roumanie : la DGA crée des comptes sur Facebook, YouTube et Yahoo Messenger
(11/fév./2010)
La Direction générale anti-corruption (DGA) fait son entrée sur les réseaux sociaux sur le Net, en (...)
Roumanie : sanctions pour les anciens agents de la Securitate et des anciens activistes communistes
(22/jan./2010)
La Société roumaine d’études historiques (SSIR) a lance une pétition, signée par des noms importants (...)
L'Ile des Serpents : la Roumanie gagne à La Haye face à l'Ukraine
(3/fév./2009)
Depuis 42 ans, l’Ile des Serpents fait l’objet d’un différend entre la Roumanie et l’ancienne Union (...)
Roumanie. Le Parlement décide une "nouvelle nationalisation" des maisons
(9/oct./2008)
"Le Parlement a décidé la nouvelle nationalisation", titre le journal Romania Libera affirmant (...)