août 2006

Roumanie : l'enseignement, le principal bénéficiare de la correction du budget

Roumanie - Le gouvernement a approuvé mercredi la correction du budget pour 2006, en supplémentant les dépenses du budget général consolidé de 2 176 millions de lei /0,7 pc du PIB/ dont 1 692,2 millions de lei au budget d’État et 774,3 millions de lei aux budgets locaux /1 euro=3,5 lei/.

Les recettes du budget général consolidé sont supplémentées de 1 747,3 millions de lei, soit 0,5 pc du PIB.

Dans la structure des dépenses, les dépenses de personnel augmentent de 503 millions de lei, les biens et les services, de 102,9 millions de lei, les taux d’intérêt, de 43,8 millions de lei, les subventions, de 130 millions de lei, les transferts, de 405,5 millions de lei, les dépenses de capital, de 791,3 millions de lei, alors que le fonds de réserve du budget à la disposition du gouvernement, de 200 millions de lei.

Le principal bénéficiare de la correction est l’enseignement, qui reçoit 725,4 millions de lei pour le financement des projets d’investissements et environ 400 millions de lei pour couvrir les salaires des enseignants. Les fonds alloués au paiement des droits d’assistance sociale augmentent de 566,3 millions de lei - paiement des pensions des agriculteurs et des militaires, des indemnités pour élever les enfants, des subventions pour le chauffage des logements et soutien du système de protection de l’enfance.

Le ministère de l’Intérieur reçoit 245,9 millions de lei, le ministère de l’Agriculture - 130 millions de lei pour soutenir les producteurs agricoles et le ministère de la Santé se voit allouer 77 millions de lei.

Aux budgets locaux ont été supplémentés les fonds de 972,5 millions de lei, répartis comme suit : le financement des dépenses de personnel de l’enseignement préuniversitaire d’État - 400 millions de lei, le soutien du système de protection de l’enfance - 65 millions de lei, le soutien des programmes de développement rural - 200 millions de lei et pour équilibrer les budgets locaux des entités administratif-territoriales - 307,5 millions de lei.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)