septembre 2006

Roumanie : la centrale nucléaire de Cernavoda intéresse la Corée du Sud

Bucarest, 6 sept /Rompres/ - La société sud-coréenne d’Etat Koreean Hydro Nuclear Power est intéressée à la construction des réacteurs 3 et 4 de la centrale nucléaro-électrique de Cernavoda (sud-est de la Roumanie), a déclaré, mercredi, le président de la Corée du Sud, Roh Moo-Hyun, à l’issue de son entretien au Palais de Cotroceni avec le président de la Roumanie, Traian Basescu.

’’Cernavoda est l’un des projets qui nous intéresse. Cette société publique pourrait s’occuper également du projet des réacteurs nucléaires de Roumanie et je veux vous dire que le gouvernement coréen fera tout son possible pour que le peuple roumain obtienne des avantages à la suite de ce projet et pour que les deux pays aient des bénéfices communs’’, a déclaré le président sud-coréen, qui effectue une visite de trois jours en Roumanie.

Selon le président Traian Basescu, la société Koreean Hydro a été déjà listée, aux côtés de 12 autres compagnies, en vue de la construction des réacteurs 3 et 4 de Cernavoda.

’’En même temps, nous constatons que le grand groupe coréen Doosan a acheté l’IMGB, une entreprise qui a la capacité de produire, outre des machines, les équipements nécessaires pour les réacteurs nucléaires. Nous nous permettons d’évaluer une implication sérieuse des compagnies coréennes en vue de la construction des réacteurs 3 et 4 de Cernavoda’’, a souligné le chef de l’Etat roumain.

D’autre part, le président Traian Basescu a apprécié aussi le fait que, dans les années 1990-1992, les hommes d’affaires coréens ont été les premiers à avoir eu le courage d’investir en Roumanie des sommes significatives dans l’industrie sydérurgique, dans l’industrie automobile et dans l’industrie navale.

’’A l’heure actuelle, la Roumanie est devenue un leader des constructions navales grâce aux investissements Daewoo dans le chantier naval de Mangalia (sur le littoral de la Mer Noire) et nous sommes convaincus du fait que la Roumanie acquiert la qualité de leader dans d’autres domaines également où il y a des investissements coréens’’, a relevé le président Traian Basescu.

Prochainement, les investisseurs sud-coréens pourraient exprimer également leur intérêt pour des domaines comme la recherche et le segment de la technologie ou l’industrie de défense, a indiqué le président Traian Basescu.

’’Il est certain que le capital coréen a besoin d’expansion, de marchés, et la Roumanie a besoin d’investissements, ce qui signifie qu’il y a une sérieuse complémentarité des deux économies’’, a—t-il également relevé.

A l’issue des pourparlers officiels du Palais de Cotroceni, les deux présidents ont signé une Déclaration conjointe d’amitié, de partenariat et de coopération entre la Roumanie et la République de Corée, tout comme le protocole sur l’accord de garantie des investissements et le protocole sur la coopération dans le domaine de la science, du développement technologique et de l’innovation.

Le développement de la collaboration dans le domaine de l’éducation et de la culture a été également convenu, les échanges à cet égard devant augmenter.

La visite du président Roh Moo-Hyun est la première visite d’un chef d’Etat sud-coréen en Roumanie depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, en 1990. L’invitation de visiter la Roumanie lui a été adressée par le président Traian Basescu lors de la visite de celui-ci à Séoul, au mois d’octobre 2005.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le Forum européen de robotique se tiendra à Bucarest cette année
(19/mar./2019)
Plus de 600 exposants seront présents à Bucarest, les 20 et 22 mars, lors de la première édition (...)
La Roumanie construit un ferry 100% électrique pour la Norvège
(4/fév./2018)
C’est une première pour la Roumanie : les chantiers navals Vard de Braila entamera dans les (...)
Partenariat informatique entre une société roumaine et Adobe
(4/déc./2017)
La société Adobe a récemment signé un partenariat avec la société roumaine Trans Sped, grâce auquel (...)
La Roumanie, une pépinière de startups
(19/sep./2017)
A première vue, la Roumanie paraît peu adaptée aux startups de dernière génération. Dans les cliché, (...)
WikiLeaks : seul Bitdefender résiste à l’espionnage de la CIA
(13/mar./2017)
La CIA arrive à profiter de certaines failles des systèmes de sécurité informatique, selon (...)
Dacia lance ses nouvelles Logan et Sandero au Salon de l’Automobile de Paris
(16/sep./2016)
Le constructeur roumain Dacia est habituellement très attentif à la diffusion dans les médias de (...)
Le roumain, deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft‏
(13/mai./2015)
La Roumanie a démontré qu’elle est devenue un leader dans les technologies informatiques, et le (...)