juin 2006

Roumanie : le Forum de la mer Noire

Forum de la mer Noire, photo de famille [Rompres]

Revue de presse

Six chefs d’Etat des pays riverains de la mer Noire, des diplomates, des représentants de l’ONU, de l’UE et de l’OTAN, plus de 400 experts du milieu non gouvernemental roumain et étranger ont participé au sommet de lancement du Forum de la mer Noire pour le Dialogue et le Partenariat, relève Romania libera, tout en mettant en évidence le fait que ’’le président Traian Basescu a plaidé pour la définition de programmes clairs, biens structurés et coordonnés, censés assurer la connexion de la région à l’espace européen et euro-atlantique, les objectifs visant le soutien aux transformations démocratiques dans la région de la mer Noire’’.

’’Bien qu’il ait coûté 700 000 euros et qu’il ait été préparé pendant 18 mois, le Forum de la mer Noire lancé par Traian Basescu a été ignoré par les pays joueurs’’, titre le journal Gandul, en faisant allusion à la présence de la Russie au Forum en tant qu’observateur, seulement, et à celle de la Turquie, de la Grèce et de la Bulgarie - au niveau des ministres.

Le journal constate, également, que, sur le thème des conflits gelés de la région, il y a eu ’’un dialogue des sourds’’, mais que ’’les Américains sont disposés à investir dans des projets pour la mer Noire’’, un fonds destiné aux groupes civiques, aux ONG, aux administrations locales et régionales étant créé à cette fin.

La responsabilité quant aux évolutions à la mer Noire incombe aux pays de la zone, estime le président de la Roumanie, Traian Basescu

Bucarest, 5 juin/Rompres/ - La responsabilité quant aux évolutions dans la zone de la mer Noire incombe, en premier lieu, aux pays de la zone, a déclaré le président roumain Traian Basescu, lundi à Bucarest, dans son allocution à l’ouverture du Forum de la mer Noire pour le Dialogue et le Partenariat.

’’Nous connaissons le mieux les problèmes, les difficultés, les tares héritées d’un passé compliqué mais aussi les énergies créatrices, l’esprit entreprenant et le potentiel réel de développement dynamique’’, a dit Traian Basescu.

M. Basescu a rappelé que dans la période 2000 - 2005, les pays de la zone avaient eu un rythme annuel de croissance économique qui s’est élevé en moyenne à 5,9%, plaçant la zone de la mer Noire parmi les plus dynamiques du monde, dans les conditions d’une stabilisation macroéconomique satisfaisante.

’’Aussi, la région (de la mer Noire, ndlr) a-t-elle maintenant la chance de devenir un partenaire attrayant pour les principaux centres de puissance économique, dans la mesure où elle s’avère capable de se transformer d’une source de problèmes en source de solutions en contexte européen et global’’, a souligné Traian Basescu.

Le président roumain a également souligné la nécessité que tous les pays de la zone de la mer Noire, ensemble, transfèrent et génèrent dans l’espace de la mer Noire les expériences de succès des processus de Barcelonne et de Lisbonne ainsi que celles de la dimension nord de l’Union européenne, fait qui réclame la mobilisation de la volonté politique régionale et extrarégionale ainsi qu’une allocation plus raisonnable des ressources.

M. Basescu a proposé, il y a quelques mois, la mise en place du Forum de la mer Noire. Cette proposition s’appuie sur le désir qu’un cadre du dialogue politique non institutionnalisé, élastique, existe y compris entre les pays riverains pour discuter de l’identité de la région de la mer Noire et de son avenir, ainsi que des intérêts et des objectifs des pays de cette zone. Il a souligné que la Roumanie plaidait en toute fermeté pour la réalisation des programmes claires, bien structurés et coordonnés, à même de connecter cette région à l’espace européen et euro-atlantique.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie
(16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, (...)
Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains
(7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du (...)
La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses (...)
La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue (...)
Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au (...)
Roumanie: "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération"
(22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est (...)
Réunion Roumanie-Hongrie
(20/oct./2008)
Bucarest, 19 oct(Agerpres) - Les gouvernements roumain et hongrois se réuniront le mardi 21 (...)