août 2007

Roumanie : le Groupe Rompetrol vendu à une firme du Kazakhstan

La vente de 75 % des actions au groupe Rompetrol par l’homme d’affaires Dinu Patriciu fait la une des quotidiens bucarestois.

’Patriciu a obtenu pour la Rompetrol une somme trois fois supérieure à celle que la Roumanie a obtenue pour la Petrom’, écrit Gandul ; Ziarul Financiar et Business Standard affirment que ’Patriciu est devenu le Roumain le plus riche après la vente de Rompetrol’. Selon Evenimentul Zilei, ’Patriciu est plus riche que Donald Trump’ et Ziua titre ’L’affaire du siècle’.

Dinu Patriciu a vendu 75 % des actions détenues au groupe Rompetrol à une compagnie publique du Kazakhstan pour la somme de 2,1696 milliards de dollars, devenant ainsi l’homme le plus riche de Roumanie. Patriciu détenait 80 % du groupe Rompetrol et son partenaire américain, Phil Stephenson, 20 %. Le groupe Rompetrol, enregistré aux Pays-Bas, a été évalué lors de cette transaction à 3,616 milliards USD. Patriciu détient maintenant 20 % du groupe, Stephenson - 5 % et la compagnie KazMunayGaz - 75 %.


Bucarest /Rompres/ - L’homme d’affaires roumain Dinu Patriciu a vendu 75 % du Groupe Rompetrol à la firme KazMunayGaz du Kazakhstan.

Le montant de la transaction est de 2,7 milliards de dollars.

Selon Dinu Patriciu, le groupe dans son ensemble est évalué à 3,616 milliards de dollars.

Le contrat avec la firme du Kazakhstan a été signé le 24 août. La transaction a besoin de l’approbation de l’Union européenne.

La Bourse des Valeurs de Bucarest /BVB/ a suspendu à 13H23 les transactions d’actions Rompetrol Rafinare, en vue de la protection des investisseurs et de la garantie de l’accès égal à l’information.

La BVB a pris cette mesure après l’appréciation des actions Rompetrol jusqu’au seuil de 15 % permis par le règlement boursier pour une seule session, à la suite des informations sur la vente par l’homme d’affaires Dinu Patriciu de 75 % du Groupe Rompetrol (qui contrôle la société Rompetrol Rafinare) par une compagnie du Kazakhstan.

Jusqu’à 13H23 avaient été enregistrées 708 transactions d’actions Rompetrol, pour 5,88 millions de lei, le prix ayant monté de 0,0980 lei/action à l’ouverture à 0,1120 lei/action.

Selon des sources du marché des capitaux, KazMunayGaz va extraire cette année 17,3 millions tonnes de brut et de gaz, 4,3 % de plus par rapport à l’anne passée, en comparaison de Petrom, qui a extrait l’année passée six millions tonnes de brut.

KazMunayGaz est la compagnie pétrolière nationale du Kazakhstan, fondée en 2002 par la fusion Kazakhoil et Oil&Gaz Transportation. Dans la première moitié de cette année, les compagnies du groupe KazMunayGaz ont réalisé une production de pétrole et de gaz condensés de 8 millions de tonnes, en hausse de 1,5 % par rapport à la période similaire de 2006.

En 2007, la compagnie s’attend à produire 17,16 millions tonnes de pétriole et de gaz condensés.

Dans la première partie de 2007, la compagnie a enregistré une production de 2,798 millions tonnes de produits raffinés.

Le groupe Rompetrol a plus de 30 000 salariés en Roumanie et dans le monde entier.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le Forum européen de robotique se tiendra à Bucarest cette année
(19/mar./2019)
Plus de 600 exposants seront présents à Bucarest, les 20 et 22 mars, lors de la première édition (...)
La Roumanie construit un ferry 100% électrique pour la Norvège
(4/fév./2018)
C’est une première pour la Roumanie : les chantiers navals Vard de Braila entamera dans les (...)
Partenariat informatique entre une société roumaine et Adobe
(4/déc./2017)
La société Adobe a récemment signé un partenariat avec la société roumaine Trans Sped, grâce auquel (...)
La Roumanie, une pépinière de startups
(19/sep./2017)
A première vue, la Roumanie paraît peu adaptée aux startups de dernière génération. Dans les cliché, (...)
WikiLeaks : seul Bitdefender résiste à l’espionnage de la CIA
(13/mar./2017)
La CIA arrive à profiter de certaines failles des systèmes de sécurité informatique, selon (...)
Dacia lance ses nouvelles Logan et Sandero au Salon de l’Automobile de Paris
(16/sep./2016)
Le constructeur roumain Dacia est habituellement très attentif à la diffusion dans les médias de (...)
Le roumain, deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft‏
(13/mai./2015)
La Roumanie a démontré qu’elle est devenue un leader dans les technologies informatiques, et le (...)