avril 2007

Roumanie : le leu ne se dépréciera pas

Bucarest, 23 avr(Rompres) - Adrian Vasilescu, conseiller du gouverneur de la Banque nationale de Roumanie (BNR), n’entrevoit pas le danger d’une dépréciation puissante du leu.

Quant au danger de la dépréciation de la monnaie nationale, celui-ci a donné deux messages : l’un en qualité de conseiller du gouverneur de la banque centrale - qualité officielle - et l’autre, en nom personnel.

’La Banque nationale fait des prévisions sur l’évolution du leu dans l’avenir, mais ces prévisions ne sont jamais publiées. À la Banque nationale nous discutons du cours, de ce qui s’est passé jusqu’au moment où nous parlons. De ce qui se passera au moment suivant il n’y a que du silence’, a déclaré ce lundi à la Rompres le conseiller Adrian Vasilescu.

’Je vous donne le second message en nom personnel’, a précisé M. Vasilescu.

’Je vous dis que mon expérience, les analyses que des personnes spécialisées de mon entourage font, me disent très clairement qu’aucun danger n’existe de dépréciation du leu. Nous avons adhéré à l’Union européenne, on se dirige vers l’euro ; ce moment arrivera plus ou moins tard’, a dit Adrian Vasilescu.

Il a assuré que le danger d’un déficit du compte courant non soutenable pour la Roumanie n’existait pas.

’Quant à la croissance du déficit du compte courant, je regarde autour de nous et je constate, par exemple, que des pays qui ont attiré l’attention d’analystes d’envergure ont des déficits du compte courant de 18, 19 pc du PIB. Nous sommes à la moitié, à 10 pc, un déficit qui n’inquiète personne. De plus, ce déficit est couvert en grande partie par des ressources autonomes et je ne vois pas comment cette couverture de presque 100 pc à présent pourrait baisser les prochains ans’, a conclu M. Vasilescu.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)