juin 2006

Roumanie : pas de vacances avant le Rapport de suivi

Bucarest, 11 juin/Rompres/ - La ministre Anca Boagiu a présenté ce dimanche, à une conférence de presse, les décisions prises au Conseil d’Association Roumanie-UE, ainsi que le calendrier établi avec l’exécutif communautaire pour la prochaine période.

La Commission européenne se verra rapporter tous les mois le stade législatif de la Roumanie pour qu’elle ait la certitude de l’irréversibilité des mesures prises jusqu’à présent, a affirmé la ministre Boagiu.

Compte tenu des provocations des prochains mois et de la tâche immense du ministère qu’elle dirigeait, Anca Boagiu a assuré que "le ministère de l’Intégration européenne n’aura pas de vacances avant la publication du Rapport de suivi".

Quant à la réforme de la Justice et au combat contre la corruption, domaines de majeure importance pour l’adhésion de la Roumanie au 1er janvier 2007, Bruxelles a été informé de l’adoption du Code pénal et du Code de procédure pénale ; la loi relative à la création de l’Agence nationale d’Intégrité devra être adoptée jusqu’au 31 août prochain, ainsi que celle qui vise le financement des partis politiques.

Un rôle très important reviendra dans la prochaine période aux campagnes d’information du public, la Commission européenne ayant sollicité la promotion publique du combat contre la corruption, pour que le citoyen soit un allié dans les démarches de l’État roumain.

La ministre Boagiu a averti sur un possible risque lié aux clauses de sauvegarde sur le marché interne, qui pourraient conduire à des pénalités financières pour la Roumanie. La réalisation des conditions liées au marché interne sera analysée à la date de l’évaluation finale, de septembre prochain, les deux domaines qui pourraient activer la clause étant l’agriculture et l’interopérabilité des systèmes de taxation.

Des rapports seront envoyés tous les mois visant les fanions jaunes, deux mesures considérées comme importantes pour le monitorage étant celles visant les organismes génétiquement modifiés et le renforcemement de la capacité administrative dans le domaine des assurances auto.

La ministre Boagiu a présenté le calendrier de travail pour la prochaine période, comportant une série de délais précis à réaliser à l’horizon de la présentation du Rapport de suivi sur la Roumanie à la date proposée - le 26 septembre.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Doina Cornea, symbole de la résistance anticommuniste roumaine, s’est éteinte
(6/mai./2018)
Doina Cornea, l’ex-dissidente du régime communiste roumain, Doina Cornea, est décédée à l’âge de (...)
Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche
(10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald (...)
Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France
(6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va (...)
Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l'attentat
(8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la (...)
L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
(26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. (...)
La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture
(15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e (...)
La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989
(22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime (...)