avril 2006

Roumanie : projets d’achat d’avions et de véhicules de combat

Le journal Romania libera publie une interview avec le général Eugen Badalan, chef de l’état-major général de l’armée roumaine. Celui-ci parle de la stratégie du ministère de la Défense nationale. L’armée roumaine achètera, les 10 prochains ans, 48 avions de chasse-bombardement du type F-16, plusieurs corvettes et chasseurs de mine et 4 bataillons de véhicules de combat montés en Roumanie.
La stratégie de dotation à court et moyen termes suppose l’équipement en technologie performante, même second hand, qui puisse être utilisée à des standards élevés, jusqu’au moment où la Roumanie se permettra d’acheter de la nouvelle technologie, de dernière génération.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, premier pays hors USA à produire des hélicoptères Bell Viper AH-1Z
(3/aoû./2017)
Le Ministre de la Défense roumain, Adrian Ţuţuianu, et le Premier ministre Mihai Tudose, ont signé (...)
Quatre militaires roumains blessés en Afghanistan
(30/avr./2015)
Selon MND, quatre militaires roumains en mission en Afghanistan, ont été blessés par l’explosion (...)
Bouclier anti-missiles, la Roumanie devant un moment historique
(28/oct./2013)
La base militaire de Deveselu, dans le département d’Olt, accueillera le bouclier antimissiles (...)
Un bouclier anti-missiles américain sur le territoire de la Roumanie
(19/fév./2010)
La Roumanie a accepté de recevoir sur son territoire des installations anti-missiles américaines. (...)
48 % des Roumains souhaitent que leurs troupes quittent l’Afghanistan
(18/sep./2009)
Environ 48 % des Roumains souhaitent le retrait total des troupes roumaines d’Afghanistan, (...)
OTAN : la Roumanie poursuit sa présence au Kosovo et en Afghanistan
(24/mar./2009)
Le président Traian Basescu a annoncé à l’issue de la séance du CSAT que la Roumanie pourrait (...)
La Roumanie sous le bouclier anti-missiles américain
(5/mar./2009)
Dans un article intitulé ’’Les Etats-Unis pourraient placer la Roumanie sous le bouclier (...)