avril 2007

Roumanie : réalisation du Réseau de transport transeuropéen

Bucarest, 17 avr(Rompres) - Les coûts totaux de la réalisation du Réseau de transport transeuropéen (RTE-T) jusqu’en 2020 se chiffrent à 600 milliards d’euros, a annoncé ce mardi Florence Bonnefoy, représentant du RTE-T dans le cadre de la Commission européenne.

’Les coûts des projets prioritaires, dans la période 2007-2013, représentent 26 pc du total, soit 160 milliards d’euros’, a dit la représentante de la CE au colloque franco-roumain ’Le partenariat public-privé et l’infrastructure de transport’, organisé par l’ambassade de France à Bucarest.

Selon la représentante du RTE-T, les ouvrages d’infrastructure devront se concentrer dans les pays de l’UE sur des projets prioritaires, le transport transfrontalier et la réalisation des routes difficiles, compte tenu que le budget du RTE-T pour la période mentionnée est de seulement 8 milliards d’euros (contre 20 prévus initialement) et celui des fonds structurels destinés exclusivement au RTE-T, de 48 milliards d’euros.

D’autres fonds proviendront des financements nationaux qui se situent entre 15 et 20 milliards d’euros/an.

Le RTE-T devra comporter en 2020 dans les 27 États membres 94 000 km de routes, 100 000 km de voies ferrées, 409 aéroports, 10 348 km de voies navigables, 404 ports internationaux et 245 ports fluviaux.

’À présent, 40 pc du transport de marchandises à l’intérieur de l’UE sont effectués sur le réseau routier du RTE-T et 50 pc, sur la voie ferrée’, a relevé Florence Bonnefoy.

En Roumanie, les fonds structurels et de cohésion représentent la principale source de financement de trois projets prioritaires.

’Le premier projet prioritaire prévoit la réalisation de 3 250 km de routes pour le RTE-T des 79 454 km prévus jusqu’en 2020, environ 3 050 km de voie ferrée pour le réseau européen des 11 053 km et 12 ports sur le Danube. Sur les 17 aéroports qui devront être réalisés les 13 prochains ans en Roumanie, 10 feront partie du RTE-T’, a précisé la représentante de la CE.

Tous ces projets seront réalisés en partenariats public-privé par des fonds structurels d’un montant de 4,016 milliards d’euros, destinés au financement des projets d’infrastructure, et de sources privées parce que la valeur totale des investissements dépasse 9,5 milliards d’euros.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : des salaires en hausse en 2017
(5/mar./2018)
Les salaires des employés à Bucarest - les mieux payés à l’échelle nationale - ont totalisé 3.126 lei (...)
Immobilier : baisse des prix des appartements en Roumanie
(18/sep./2013)
En Roumanie, les prix dans l’immobilier ont baissé cinq fois plus en 2013 qu’en 2012. Selon une (...)
L’Italie et l’Allemagne principaux partenaires commerciaux de la Roumanie
(5/nov./2012)
[photo : Agerpres] En 2011, les principaux partenaires de la Roumanie dans l’import-export (...)
Grands navires construits en Roumanie pour les Pays-Bas et la Suède
(11/oct./2012)
[photo : Agerpres] Le chantier naval Damen Galaţi va lancer ce mois-ci un grand bâtiment de (...)
Journées Européennes du Patrimoine en Roumanie : Les Rencontres Européennes de Cluj
(19/sep./2012)
En écho aux Journées Européennes du Patrimoine, le Service de Coopération de l’Ambassade de France (...)
La Roumanie, une destination attractive pour les boutiques et le commerce de détail
(31/jan./2012)
Centre commercial en Roumanie La Roumanie est une destination attractive parmi les pays (...)
Roumanie : croissance de 4,4% au 3e trimestre
(16/déc./2011)
L’économie de la Roumanie a progressé de 4,4% au troisième trimestre de cette année, (...)