octobre 2007

Roumanie : revue de presse du 11 octobre 2007

Bucarest, Roumanie, 11 oct /Rompres/ - Les quotidiens bucarestois se penchent sur l’approbation du budget d’État pour 2008 par le gouvernement, la hausse de l’inflation, les avertissements reçus par la Roumanie de la part de l’UE en ce qui concerne la situation de l’agriculture et la privatisation des usines d’automobiles Craiova.

La chaîne publique de télévision a diffusé mercredi, lors des infos de 19h00 (heures locales) un montage vidéo et audio présentant le ministre de l’Agriculture, Decebal-Traian Remes, en train de recevoir de l’ancien ministre de l’Agriculture, Ioan Avram Muresan, l’enveloppe qui contiendrait 15 000 euros, selon les procureurs, le pot-de-vin offert par l’homme d’affaires Gheorghe Ciorba.

’Decebal-Traian Remes a reçu un pot-de-vin de 15 000 euros. En fait preuve l’enregistrement vidéo diffusé par la chaîne nationale’, écrit Evenimentul Zilei.

’Celui qui a été l’intermédiaire de l’octroi du pot-de-vin, Ioan Avram Muresan, se défend affirmant que l’enveloppe
n’aurait pas contenu de l’argent’, note Cotidianul.

Selon le journal Ziua, ’le problème est la fuite d’informations, plus exactement, le fait qu’une preuve essentielle du dossier a été rendue publique par le biais de la chaîne publique de télévision’. ’L’enregistrement, présenté à une heure de grande écoute, affecte gravement l’image de Decebal-Traian Remes’, selon le journal qui ajoute que, conformément à l’actuel code pénal, ’la fuite d’informations n’est pas punie’.

L’approbation de la loi sur le budget d’État pour 2008 dans le cadre de la réunion du gouvernement de mercredi est abordée par la majorité des quotidiens : ’Les pensions, l’éducation et la santé - les priorités de 2008’ (Cotidianul), ’Le budget pour 2008 n’est pas convaincant’ (Curentul), ’Le budget de la gaieté : 11,9% du PIB pour les pensions, 6% pour l’éducation et la recherche, 4,5% pour la santé, 4% pour les transports, 2,7% pour l’agriculture’ (Ziua).

La Commission européenne a déclenché une enquête sur la privatisation de la compagnie Automobile Craiova (sud) car le gouvernement a approuvé la transaction en permettant l’annulation des dettes envers l’État et cette possibilité n’a été offerte qu’à la compagnie Ford et non pas à tous les acheteurs intéressés, écrit Cotidianul.

Si le processus de privatisation n’a pas été ouvert et transparent et Ford bénéficie de l’annulation des dettes envers l’État, il s’agirait d’une aide d’État qui sera enquêtée par la Commission européenne, selon le journal.

La Commission européenne a menacé mercredi de réduire de 25% les aides agricoles à la Roumanie - soit
environ de 110 millions d’euros - si elle ne remédie pas d’ici un mois aux insuffisances graves de son système de gestion et de contrôle des aides aux agriculteurs.

’Ce sont eux les responsables si l’UE déclenche la clause de sauvegarde !’, titre Cotidianul estimant que les quatre responsables sont trois ministres de l’Agriculture (Gheorghe Flutur, Dan Motreanu, Decebal-Traian Remes) et un directeur de l’Agence de paiements et d’intervention pour l’agriculture (APIA).

Un autre responsable est identifié par le journal Gandul - un programme informatique accordé gratuitement par l’UE, que la compagnie Siveco devait améliorer et entretenir et qui ne fonctionne pas en raison des multiples défaillances. La compagnie en question affirme qu’il ne s’agit pas des réparations, mais de ’versions implicites au processus itératif de développement’.

’Une inflation de 6,03% - au-dessus des attentes les plus pessimistes’, écrit Gandul. Adevarul estime que ’l’inflation est de retour’ et Evenimentul Zilei souligne que ’la cible de l’inflation est manquée’, les analystes considérant que ’ni l’augmentation du taux d’intérêt n’apportera l’indice des prix à la consommation dans la bande de 3-5%’.

Selon les quotidiens bucarestois, l’indice des prix à la consommation a monté en septembre de 1,08% par rapport au mois antérieur et l’inflation annuelle a atteint 6,03%, les hausses les plus accentuées étant enregistrées par les prix des marchandises alimentaires et les tarifs des services.

Les journaux informent aussi que le nombre des utilisateurs de services de téléphonie mobile (nombre de cartes SIM actives le 30 juin 2007) a atteint 19,5 millions dans la première moitié de l’année, en hausse de 31,4% par rapport à la même période de l’année dernière.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement
(11/aoû./2018)
Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l'élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)