juillet 2008

Roumanie : sanctions pour non déclaration de patrimoine

Bucarest, Roumanie, 21 juil. (Agerpres) - Le président de l’Agence nationale roumaine d’Intégrité (ANI), Catalin Macovei, a annoncé ce lundi, à une conférence de presse, que l’institution commencera la semaine prochaine à appliquer des amendes et déclencher la procédure de contrôle du patrimoine aux personnes qui n’avaient pas déposé leur déclaration patrimoniale dans le délai prévu par la loi.

Le secrétaire général de l’ANI, Horia Georgescu, a précisé que les données statistiques relatives aux personnes qui étaient tenues à déposer les déclarations patrimoniales relevaient que seulement 90 000 sur les 300 000 avaient transmis les documents en question à l’ANI.

Le président de l’ANI a pour sa part ajouté espérer que les inspecteurs d’intégrité "puissent couvrir ce nombre immense de sujets" qu’ils devront vérifier. Il a mentionné que l’ANI déployait des activités de vérification dans 90 dossiers pour une centaine de personnes.

Catalin Macovei a précisé que la vérification visait 17 parlementaires, un préfet, 3 magistrats, 6 chargés des cours, 14 maires et maires adjoints, 15 conseillers, un président de Conseil départemental, 3 médecins, 8 directeurs, 3 inspecteurs scolaires, 15 officiers de police et 20 fonctionnaires.

Parmi les personnes soumises aux investigations comptent, selon la direction de l’ANI, le directeur général du Fonds Proprietatea, Daniela Lulache, l’ex-secrétaire général du ministère de la Justice, Iulia Scântei, le président de la Commission de Surveillance des Assurances, Angela Toncescu, et des employés du Service de permis auto du dép. d’Arges.

Le président de l’ANI a remercié la presse, relevant que le fonctionnement de l’Agence était dû en grande partie à la presse. "Comme chiffre statistique, l’activité d’investigation de l’ANI se fonde à 70% sur les aspects signalés par les médias", a affirmé M. Macovei.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?
(6/jui./2016)
L’hebdomadaire britannique The Economist a publié, dans une édition papier, un article sur la (...)
Une jeune fille pulvérisée par la voiture d’un diplomate russe
(23/oct./2012)
[photo : Adevarul] La vie de la jeune Mădălina Băcanu a été détruite, dimanche soir, quand le (...)
Roumanie : la DGA crée des comptes sur Facebook, YouTube et Yahoo Messenger
(11/fév./2010)
La Direction générale anti-corruption (DGA) fait son entrée sur les réseaux sociaux sur le Net, en (...)
Roumanie : sanctions pour les anciens agents de la Securitate et des anciens activistes communistes
(22/jan./2010)
La Société roumaine d’études historiques (SSIR) a lance une pétition, signée par des noms importants (...)
L’Ile des Serpents : la Roumanie gagne à La Haye face à l’Ukraine
(3/fév./2009)
Depuis 42 ans, l’Ile des Serpents fait l’objet d’un différend entre la Roumanie et l’ancienne Union (...)
Roumanie. Le Parlement décide une "nouvelle nationalisation" des maisons
(9/oct./2008)
"Le Parlement a décidé la nouvelle nationalisation", titre le journal Romania Libera affirmant (...)
Roumanie. Une législation pour lutter contre l’antisémitisme
(18/sep./2008)
Bucarest, 18 sept /Agerpres/ - Le conseiller gouvernemental Mihnea Constantinescu a déclaré ce (...)