juin 2005

Suite de l’enlèvement des trois journalistes roumains en Irak

L’homme d’affaires syrien, Omar Hayssam et le guide irako-américain, Mohammad Munaf, seront jugés en Roumanie pour les accusations formulées par le Parquet général concernant l’enlèvement des trois journalistes roumains à Bagdad. Oman Hayssam et Mohammad Munaf sont accusés d’avoir « initié, constitué et soutenu une association terroriste », accusation pour laquelle ils risquent une peine de 10 à 15 ans de prison. D’après les procureurs, Omar Hayssam et Mohammad Munaf ont initié, financé et coordonné l’enlèvement de Marie-Jeanne Ion, Sorin Miscoci et Ovidiu Ohanesian, afin que Hayssam échappe aux enquêtes de l’Etat roumain.
Dans le cas de Munaf, le mandat d’arrestation a été émis en absence de l’accusé, celui-ci étant à présent retenu par les autorités américaines. Les autorités roumaines ont manifesté leur intention de le ramener en Roumanie pour le confronter à Omar Hayssam.

Le Président Traian Basescu a tenu hier soir, 6 juin, une conférence de presse où il a livré de nouvelles informations sur l’enlèvement. Il a donné une série de détails, comme le fait qu’une des demandes du groupe qui détenait les journalistes a été que la Roumanie échange 20 militaires roumains présents en Irak contre les trois otages. Le Président a également critiqué assez durement les media roumains sur leur façon de traiter l’information durant la crise, et a conclu « Je lance un appel très fort aux représentants de la presse : n’allez pas à Bagdad si vous n’avez rien à y faire ». [Roumanie.com]


Sorin Miscoci, Marie-Jeanne Ion et Ovidiu Ohanesian :

photo : Reporters sans frontières
www.rsf.fr

Journalistes roumains otages en Irak, voir les articles précédents :

- Les journalistes libérés de retour à la maison

- Les journalistes libérés arrivent lundi à Bucarest

- Irak - Roumanie : Les journalistes roumains libérés

- Nouvel ultimatum pour les journalistes roumains otages en Irak

- Menaces d’exécution pour les journalistes roumains capturés en Irak

- Solidarité franco-roumaine pour les otages en Irak

- Journalistes roumains otages en Irak : solidarité France, Etats-Unis, Roumanie

- Les 3 journalistes roumains sont en vie : conférence de presse à Paris

- Journalistes roumains enlevés en Irak


[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Doina Cornea, symbole de la résistance anticommuniste roumaine, s’est éteinte
(6/mai./2018)
Doina Cornea, l’ex-dissidente du régime communiste roumain, Doina Cornea, est décédée à l’âge de (...)
Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche
(10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald (...)
Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France
(6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va (...)
Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l’attentat
(8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la (...)
L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
(26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. (...)
La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture
(15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e (...)
La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989
(22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime (...)