mars 2006

UE : progrès réels enregistrés par la Roumanie dans la transition vers une économie de marché

Bruxelles, 27 mars/Rompres/ - La Roumanie et la Bulgarie, pays en voie d’adhésion à l’UE, ont enregistré des progrès dans la transition vers l’économie de marché et les modalités d’octroi des aides d’État à leurs entreprises, estime la Commission européenne dans un rapport publié lundi à Bruxelles.

Dans le plus récent tableau de bord des aides d’État accordés dans les pays en voie d’adhésion et les États candidats, la Commission concentre son attention sur la situation en Roumanie et Bulgarie.

Se référant aux données présentées dans le rapport, la commissaire à la concurrence Neelie Kroes a fait valoir les progrès réels enregistrés par les deux États dans la transition vers une économie de marché et la mise en place de résultats crédibles en matière d’application des aides d’état. Cependant, des efforts supplémentaires sont nécessaires afin de garantir l’utilisation la plus efficace possible des aides, a estimé l’officiel de Bruxelles,

Selon le rapport, dans la période 2002-2004, le montant moyen des aides d’État accordées annuellement (en excluant les aides en matière d’agriculture, de pêche et de transport) a été estimé à 981 millions d’euros pour la Roumanie (soit 1,86 % du PIB) et à 65 millions d’euros pour la Bulgarie (soit 0,36 % du PIB). Cette moyenne a été de 1,35 % pour les dix nouveaux États membres de l’UE et de 0,49 % pour l’ensemble de l’Union, selon le document.

Dans la période 2002-2004, les subventions ont été dirigées dans les deux pays en voie d’adhésion vers les aides sectorielles (87 % en Roumanie et 55 % en Bulgarie, contre la moyenne de 32 % dans l’UE-25), destinées notamment à la sauvegarde et la restructuration des entreprises en difficulté. Ces parts élevées s’expliquent par les amples réformes entreprises pendant la transition vers une économie de marché, ainsi que par la privatisation et la restructuration des entreprises en difficulté.

En Roumanie, les plupart des subventions ont été destinées aux industries minière (21 %), à la sidérurgie (14 %) et à l’industrie du charbon (11 %), selon le rapport.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : des salaires en hausse en 2017
(5/mar./2018)
Les salaires des employés à Bucarest - les mieux payés à l’échelle nationale - ont totalisé 3.126 lei (...)
Immobilier : baisse des prix des appartements en Roumanie
(18/sep./2013)
En Roumanie, les prix dans l’immobilier ont baissé cinq fois plus en 2013 qu’en 2012. Selon une (...)
L’Italie et l’Allemagne principaux partenaires commerciaux de la Roumanie
(5/nov./2012)
[photo : Agerpres] En 2011, les principaux partenaires de la Roumanie dans l’import-export (...)
Grands navires construits en Roumanie pour les Pays-Bas et la Suède
(11/oct./2012)
[photo : Agerpres] Le chantier naval Damen Galaţi va lancer ce mois-ci un grand bâtiment de (...)
Journées Européennes du Patrimoine en Roumanie : Les Rencontres Européennes de Cluj
(19/sep./2012)
En écho aux Journées Européennes du Patrimoine, le Service de Coopération de l’Ambassade de France (...)
La Roumanie, une destination attractive pour les boutiques et le commerce de détail
(31/jan./2012)
Centre commercial en Roumanie La Roumanie est une destination attractive parmi les pays (...)
Roumanie : croissance de 4,4% au 3e trimestre
(16/déc./2011)
L’économie de la Roumanie a progressé de 4,4% au troisième trimestre de cette année, (...)