novembre 2006

UE : rôle du commissaire de la Roumanie

Strasbourg, 15 nov/Rompres/ - Le président de la Commission européenne, Juan Manuel Barroso, a souligné de nouveau, le mardi 14 novembre, à Strasbourg, l’importance du portefeuille qui sera attribué au commissaire proposé par la Roumanie, Leonard Orban - le multilinguisme, transmet le correspondant de la Rompres.

La question a été abordée par les europarlementaires socialistes Martin Schultz et Jan Marinus Wiersma, qui ont relevé que l’élargissement du portefeuille de Leonard Orban par des attributions dans le domaine de la protection des minorités donnerait un poids supplémentaire à ce poste dans le cadre de la Commission européenne et aurait des bénéfices à long terme.

Les deux europarlementaires ont sollicité au président Barroso des clarifications visant le mandat qui sera attribué à Leonard Orban. Selon Martin Schultz, leader des socialistes européens, un rôle élargi pour le commissaire proposé par la Roumanie pourrait inclure la protection de la minorité tzigane. Dans le contexte où la xénophobie et la racisme sont en hausse en Europe, les minorités ont besoin de protection, a expliqué M. Schultz, assurant que les deux candidats proposés par la Roumanie et la Bulgarie bénéficieront de la part des socialistes européens d’une "évaluation rigoureuse et correcte" aux écoutes au Parlement européen.

En réplique, le président de la CE a relevé que le portefeuille du multilinguisme se référait de toute façon aussi à la promotion des relations interculturelles et interreligieuses, l’un des principes de base de la consruction européenne. D’autre part, Leonard Orban collaborera dans son activité avec celui qui détient à présent son futur portefeuille, Jan Figel, et avec le Bureau des Conseillers pour la Politique européenne /BEPA/.

Les précisions ont été faites au plénum du Parlement européen et à la conférence de presse donnée le même jour par le chef de l’exécutif communautaire.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Doina Cornea, symbole de la résistance anticommuniste roumaine, s’est éteinte
(6/mai./2018)
Doina Cornea, l’ex-dissidente du régime communiste roumain, Doina Cornea, est décédée à l’âge de (...)
Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche
(10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald (...)
Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France
(6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va (...)
Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l'attentat
(8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la (...)
L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
(26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. (...)
La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture
(15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e (...)
La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989
(22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime (...)