mars 2007

USA : propos sur la situation politique de la Roumanie

Bucarest, 21 mars/Rompres/ - L’ambassadeur des Etats-Unis à Bucarest, Nicholas Taubman, déclare que la situation tendue sur la scène politique de Bucarest représente une question interne de la Roumanie ; cependant, les Etats-Unis souhaitent que les autorités roumaines ne reculent pas sur la voie des réformes essentielles en vue de l’instauration d’une société démocratique.

’’C’est une question interne. J’ai demandé, un beau jour, au président Basescu : ’qu’est-ce qui se passe ?’ et lui de répondre : ’c’est un problème interne’. Par conséquent, je ne lui ai plus posé, depuis, cette question’’, a déclaré Nicholas Taubman, répondant à l’invitation, qui lui fut adressée, à commenter les relations tendues entre le président et le Premier ministre.

Les Etats-Unis sont intéressés que la Roumanie ne fasse pas de pas en arrière en ce qui concerne les réformes essentielles pour une société démocratique, a déclaré mardi soir l’ambassadeur américain à l’exclusivité pour l’agence Rompres.

’’Les USA sont intéressés que la Roumanie ne fasse pas de pas en arrière quand il s’agit du combat de la corruption, de la réforme en justice, de la transparence administrative (...). Nous considérons que le système juridique a fait des progrès importants ces dix dernières années, mais il y a encore beaucoup à faire’’, a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis.

Nicholas Taubman n’a pas voulu faire des recommandations concernant la mise en place de l’Agence nationale d’Intégrité (ANI). Il a pourtant souligné l’importance de la législation en matière de lutte contre la corruption et celle de l’indépendance des magistrats.

’’Des limitations doivent exister en ce qui concerne les institutions publiques. Pour faire arrêter la corruption il faut savoir ce que la corruption représente et où elle apparaît. C’est celui-ci le type de lois permettant un système judiciaire efficace, avec des magistrats qui ont de l’autorité et des lois capables de mettre un terme à la corruption’’, a-t-il poursuivi.

Concernant le régime des visas, le diplomate américain a dit que le président des Etats-Unis, George Bush, voulait qu’il évolue vers une simplification, tout en tenant compte pourtant des exigences réclamées par la garantie de la sécurité des USA.

’’Le président Bush, s’intéresse bien à ce problème et il s’y implique activement, pour changer le système actuel et pour le rendre plus élastique’’, a dit l’ambassadeur américain à Bucarest. Il a mentionné qu’il appartenait pourtant au Congrès de prendre une décision finale à cet égard, en tenant compte y compris des aspects liés à la sécurité des Etats-Unis, pour empêcher que des événements tels ceux du 11 septembre 2001 se répètent jamais.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement
(11/aoû./2018)
Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l’élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)