juin 2006

Un Irakien persona non grata en Roumanie

Bucarest, 21 juin/Rompres/ - Le Service Roumain de Renseignements (SRI) a proposé aux autorités compétentes de déclarer Shaker A. Shaker persona non grata en Roumanie pour une période de 15 ans, annonce le SRI dans un communiqué.

Le citoyen irakien Shaker A. Shaker, ancien chef de la station d’espionnage irakienne à Bucarest, sous couverture diplomatique a été retenu le 19 juin courant par les travailleurs de l’Office pour Etrangers de Bacau (centre-est), dans le cadre de l’Autorité pour Etrangers, à la suite des informations fournies par le SRI.

En 2003, ’’le diplomate’’ portant le nom de Chaker Mahmoud a été chargé d’organiser une série d’attentats contre des objectifs occidentaux et israéliens de Bucarest, en cas d’attaque de l’Irak par les forces de la coalition, précise le communiqué du SRI.

Les attentats devaient être commis selon un plan mis au point en détail (ce plan a été découvert en août 2003 par les forces de la coalition dans les archives des anciens services d’informations irakiens). Il y avait aussi l’armement nécessaire (un lance-grenades AG 7, caché dans l’ancien siège de l’ambassade d’Irak à Bucarest) tout comme on l’avait constaté ultérieurement.

Un communiqué de l’Autorité Nationale pour Etrangers au ministère roumain de l’Administration et de l’Intérieur (MAI) montre que le citoyen irakien C.A.K.C Mahmoud, âgé de 48 ans, est entré en Roumanie, le 3 mai 2006, sous une fausse identité, à savoir Shaker A. Shaker.

Selon Lucian Rusu, officier de presse à l’Autorité pour Etrangers, l’Autorité prendra les mesures légales visant à ce que Shaker A. Shaker quitte le territoire de la Roumanie.

Le Parquet auprès de la Haute Cour de Cassation et de Justice est en train de mener, aux termes de la loi, des investigations dans cette affaire, précise aussi le communiqué du SRI.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?
(6/jui./2016)
L’hebdomadaire britannique The Economist a publié, dans une édition papier, un article sur la (...)
Une jeune fille pulvérisée par la voiture d’un diplomate russe
(23/oct./2012)
[photo : Adevarul] La vie de la jeune Mădălina Băcanu a été détruite, dimanche soir, quand le (...)
Roumanie : la DGA crée des comptes sur Facebook, YouTube et Yahoo Messenger
(11/fév./2010)
La Direction générale anti-corruption (DGA) fait son entrée sur les réseaux sociaux sur le Net, en (...)
Roumanie : sanctions pour les anciens agents de la Securitate et des anciens activistes communistes
(22/jan./2010)
La Société roumaine d’études historiques (SSIR) a lance une pétition, signée par des noms importants (...)
L’Ile des Serpents : la Roumanie gagne à La Haye face à l’Ukraine
(3/fév./2009)
Depuis 42 ans, l’Ile des Serpents fait l’objet d’un différend entre la Roumanie et l’ancienne Union (...)
Roumanie. Le Parlement décide une "nouvelle nationalisation" des maisons
(9/oct./2008)
"Le Parlement a décidé la nouvelle nationalisation", titre le journal Romania Libera affirmant (...)
Roumanie. Une législation pour lutter contre l’antisémitisme
(18/sep./2008)
Bucarest, 18 sept /Agerpres/ - Le conseiller gouvernemental Mihnea Constantinescu a déclaré ce (...)