juin 2009

De la Roumanie à la Lune grâce à un ballon solaire

L’ARCA (Association roumaine pour la cosmonautique et l’aéronautique) a rendu publique l’existence de la première fusée spatiale roumaine, capable de placer en orbite terrestre basse des satellites d’un poids maximum de 400 kg.

Haas est un projet innovant, un lanceur orbital en trois segments, dont le programme a commencé en 2006, avec à la base la technologie développée par l’ARCA, dans le cadre de la compétition Ansari X Prize et du Programme spatial européen. La fusée a été baptisée Haas, du nom de Conrad Haas (1509-1579), inventeur austro-roumain.

Le lanceur Haas sera monté à une altitude de lancement de 18.000 mètres à l’aide d’un ballon solaire d’une capacité de 2.000.000 m3.

Le premier vol de cette fusée est prévu pour 2011, et à cette occasion il va transporter la sonde ELE - European Lunar Explorer, pour Google Lunar X Prize, une compétition avec 30 millions de dollars à la clé.

Le programme Haas, intégralement financé à partir de fonds privés, est probablement le projet de recherche roumain le plus ambitieux.

Pour plus d’informations :
http://www.arcaspace.ro/orbital/ro/home.htm
http://www.arcaspace.ro/orbital/ro/haas.htm

A propos de l’ARCA :

L’Association roumaine pour la cosmonautique et l’aéronautique (ARCA) est une organisation non gouvernementale, leader national dans le domaine de la recherche aérospatiale. Elle a participé depuis 2002 à la plus prestigieuse des compétitions aéronautiques, l’Ansari X Prize, dans le cadre de laquelle elle a été un candidat important. Elle a développé deux grands programmes : Demonstrator et Stabilo.
La fusée Demonstrator 2B, équipée avec le premier moteur de fusée au monde réalisée avec des matériaux composites réutilisables, a été lancée avec succès le 9 septembre 2004, de la base aérienne Capul Midia, au bord de la Mer noire.
Stabilo est un véhicule spatial à deux segments, lancé depuis l’espace, qui a exécuté deux vols jusqu’à ce jour. Le premier segment est le plus grand ballon solaire du monde, et le deuxième segment est un véhicule spatial piloté. Les premiers vols à basse altitude ont été effectués en 2006. Cette année-là, Misiunea I a été lancé à une altitude de 14.700 mètres. En 2007, Misiunea II a été lancé à une altitude de 12.000 mètres au dessus de la Mer noire. L’équipe a reçu les données de vol par l’intermédiaire d’un satellite de télécommunications. Le lieu d’amerrissage s’est situé dans le périmètre alloué, à 30 km de distance du point de lancement. La Marine militaire a récupéré le véhicule spatial par une vedette militaire dirigée par le Centre de commandement de l’ARCA.

Equipe ARCA :

Dumitru Popescu – Président ARCA/ Département propulsion
Né le 2 janvier 1977, à Ramnicu Valcea.

Teodor Diaconu – Conception véhicules/ Dynamique de vol
Né le 15 Novembre 1973, à Ramnicu Valcea.

Paul Radut – Conception équipements électriques et électroniques
Né le 1 juillet 1956 à Pitesti.

Andrei Comanceanu – Vice-président ARCA/ Dynamique de vol
Né le 26 décembre 1978 à Falciu.

Comanescu Dragos – Ingénieur propulsion
Né le 13 juillet 1976 à Pitesti.

Bogdan Sburlea – Project manager/PR
Né le 7 Novembre 1961 à Pitesti.

Simona Popescu – PR manager
Née le 23 juillet 1980 à Dragasani.

Justin Capra - Président d’honneur ARCA
Inventeur

[sources : Descopera.org & ARCA]



[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Plusieurs experts roumains au service d’un méga projet nucléaire français
(29/jui./2020)
Le plus gros réacteur à fusion nucléaire a commencé mardi à être assemblé à Cadarache, dans le sud de (...)
Une physicienne roumaine invente le métal le plus dur au monde
(3/fév./2020)
Emilia Moroşan, professeur assistante à la Rice university, a réussi à produire un alliage d’or et (...)
La Roumanie, championne du monde de robotique, au FIRST Global Challenge 2018
(23/aoû./2018)
L’équipe roumaine de robotique RobotX Hunedoara est l’auteur des vraies performances pour la (...)
Un Roumain pressenti pour le prix Nobel de médecine
(11/avr./2018)
Il serait « l’un des plus brillants chercheurs né en Roumanie ». Albert-László Barabási, vient de se (...)
Un chercheur roumain du MIT conçoit un modèle du futur pour Lamborghini
(8/jan./2018)
Il a quitté Fagaras (Roumanie) avec une bourse d’études de l’Université de Princeton, et une (...)
Deux jeunes roumains primés lors d’un concours de la NASA
(1er/avr./2017)
Tudor Coman, élève au Lycée international d’informatique de Bucarest, a remporté le premier prix, (...)
La Roumanie médaillée au concours mondial de robotique aux USA
(6/mai./2016)
Les lycéens roumains ont obtenu la 3e place au Championat mondial de robotique FIRST Robotics (...)