novembre 2007

L’intégration des roms dans l’espace européen

Bucarest, 8 nov /Rompres/ - "La visite du Premier ministre Tariceanu n’a pas éteint la furie des Italiens", relève Romania libera, ajoutant que la tonalité de la presse italienne est moins dure après la visite du chef de l’exécutif roumain à Rome. "La presse italienne est divisée après la visite du Premier ministre roumain à Rome, mais moins d’accents xénophobes s’y retrouvent", écrit le quotidien roumain.

Selon le quotidien cité, le porte-parole du président de la Commission européenne, Jonaness Laitenberber, a confirmé la réception de la lettre envoyée par le Premier ministre italien, Romano Prodi, et son homologue roumain, Calin Popescu-Tariceanu, qui sollicitaient une nouvelle stratégie d’intégration sociale des roms. "Certes, nous analyserons avec attention la teneur de la lettre, même si je ne peux pas prévoir le résultat de cette analyse", a dit l’officiel européen. Les deux Premiers ministres ont expliqué, dans le document envoyé, que la migration transfrontalière entre les États membres de l’UE s’était bien intensifiée le dernier temps et que les autorités ne pouvaient pas faire face à elles seules "à la vague" de nouveaux citoyens.
[Ndlr : les roms - tziganes, tsiganes, rroms, romanichels, manouches, gitans - sont estimés en Roumanie à 2,5% de la population, selon le recensement de 2002]

Lettre visant les problèmes de la minorité rom

Bucarest, 7 nov /Rompres/ - Les Premiers ministres roumain, Calin Popescu-Tariceanu, et italien, Romano Prodi, ont décidé mercredi d’envoyer au président de la Commission européenne, José Manuel Durao Barroso, une lettre commune visant les problèmes de la minorité rom.

La problématique des Roms doit être préoccupante au niveau de l’Union européenne et nous nous attendons que la Commission européenne prenne en compte cette démarche lors de l’élaboration des politiques au niveau européen, notamment dans le domaine de l’éducation, a affirmé Calin Popescu-Tariceanu à l’issue de la rencontre à Rome avec Romano Prodi.

Le chef de l’exécutif de Bucarest a souligné que les autorités roumaines ont décidé de mettre en place un groupe de travail sur le problème des Roms, composé de spécialistes des ministères du Travail, de l’Intérieur et de l’Éducation, chargé de l’identification des meilleures modalités d’intégration de cette minorité.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : un cordonnier de Cluj invente les chaussures de "distanciation sociale"
(27/mai./2020)
Grigore Lup et ses chaussures de "distanciation sociale" Grigore Lup est né à Chiuieşti, un (...)
Surprenant ce vélo électrique à quatre roues inventé par un artiste roumain
(13/mai./2020)
Qlio Velo est un cyclomoteur à assistance électrique, un vélo électrique à quatre roues, qui a la (...)
Fêtes du mois de mars : le Martisor et le Jour de la femme
(7/mar./2020)
Au printemps, deux jours sont dédiés à la femme en Roumanie : le 1er et le 8 mars. Le "mãrtisor" (...)
Justin Capră, inventeur et visionnaire roumain
(10/nov./2019)
Justin Capră est un inventeur roumain prolifique et visionnaire. Créateur du sac à dos volant, (...)
Le premier milliardaire roumain d’une start-up de robotique
(12/sep./2019)
Le programmeur roumain Daniel Dines, fondateur et directeur général d’IT UiPath, est le premier (...)
Roumanie : 24 janvier, anniversaire de l’Union de la Valachie avec la Moldavie
(24/jan./2019)
Le jour de l’Union des Principautés roumaines est marqué, tous les 24 janvier, dans toute la (...)
Un voilier roumain dans la course contre l’autisme
(20/nov./2017)
Un équipage composé uniquement de Roumains, s’est lancé ce dimanche dans une aventure unique pour (...)