septembre 2007

Le système d'éducation en Roumanie a traversé des réformes majeures

Bucarest, 15 sept /Rompres/ - Le commissaire européen à l’éducation, la formation professionnelle, la culture et la jeunesse, Jan Figel, a accordé une interview à l’Agence ROMPRES sur des thèmes liés à l’éducation en Roumanie, à la recherche au niveau européen et à la stratégie de l’UE dans le domaine sportif.

A la question relative à la réforme de l’éducation en Roumanie, Jan Figel a précisé que l’éducation et la formation professionnelle relèvent de la compétence des États membres et qu’il ne pouvait, en qualité de commissaire européen, ni critiquer ni féliciter des pays ou des systèmes d’enseignement.

’’Je me rends compte que le système d’éducation de Roumanie, à l’instar des systèmes existants dans d’autres États membres, a traversé ces dernières années un processus de réformes majeures. Qui plus est, la Roumanie participe à présent de façon active aux programmes communautaires, étant également partie du Processus de Bologne’’, a déclaré Jan Figel.

Pourtant, bien qu’elle ne puisse intervenir dans les curricula nationaux ou le mode d’organisation des systèmes d’enseignement primaire, secondaire ou supérieur, l’Union européenne encourage la mobilité dans le domaine de l’éducation et la coopération des États membres.

Se rapportant aux mesures prises sur le plan communautaire pour soutenir le domaine de la recherche, Jan Figel dit que le principal instrument est le 7ème Programme cadre dans le domaine de la recherche, doté de 55 milliards EUR et couvrant la période 2007-2013. En outre, la Commission européenne a proposé l’année passée la création d’un Institut européen de la technologie, qui deviendra une réalité les deux prochaines années.

Quant à la stratégie européenne dans le domaine du sport, le commissaire européen a évoqué le Livre blanc adopté l’année dernière, qui encourage le débat sur le rôle que le sport doit jouer en Europe, l’accroissement de la visibilité du sport au niveau des politiques communautaires et la sensibilisation de l’opinion publique aux besoins spécifiques de ce domaine.

’’Le livre blanc pourrait être considéré comme une action préparant l’introduction dans le Traité d’un article sur le sport’’, a-t-il souligné.

Évoquant en conclusion de son interview la violence existante aux stades et le dopage dans le sport, Jan Figel a été d’avis que la démarche visant à stopper ces phénomènes, bien que prioritaire pour les citoyens Européens, ’’serait longue et durée’’.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Les étudiants roumains, les meilleurs d'Europe en mathématiques
(16/jui./2022)
L’équipe roumaine de mathématiques a remporté la première place en Europe et la 5e place mondiale à (...)
Ministre de l'Éducation: plus d'un millier d'étudiants ukrainiens veulent suivre des cours en Roumanie
(26/mar./2022)
Le ministre de l’Éducation, Sorin Cîmpeanu, a annoncé samedi que plus d’un millier d’étudiants (...)
Plusieurs experts roumains au service d'un méga projet nucléaire français
(29/jui./2020)
Le plus gros réacteur à fusion nucléaire a commencé mardi à être assemblé à Cadarache, dans le sud de (...)
Une physicienne roumaine invente le métal le plus dur au monde
(3/fév./2020)
Emilia Moroşan, professeur assistante à la Rice university, a réussi à produire un alliage d’or et (...)
La Roumanie, championne du monde de robotique, au FIRST Global Challenge 2018
(23/aoû./2018)
L’équipe roumaine de robotique RobotX Hunedoara est l’auteur des vraies performances pour la (...)
Un Roumain pressenti pour le prix Nobel de médecine
(11/avr./2018)
Il serait « l’un des plus brillants chercheurs né en Roumanie ». Albert-László Barabási, vient de se (...)
Un chercheur roumain du MIT conçoit un modèle du futur pour Lamborghini
(8/jan./2018)
Il a quitté Fagaras (Roumanie) avec une bourse d’études de l’Université de Princeton, et une (...)