février 2008

Roumanie : de l’argent comptant pour les spoliés du communisme

Les dédommagements pour les propriétés confisquées en Roumanie par le régime communiste seront accordés jusqu’au plafond de 500 000 lei.

Bucarest, 6 fév(Rompres) - Les personnes en droit de recevoir des dédommagements en argent comptant, dans la limite de 500 000 lei (environ 145 000 euros), recevront cette somme en deux tranches et, si le dédommagement dépasse ce plafond, elles se verront accorder des actions au Fonds Proprietatea, établit une décision approuvée ce mercredi par le gouvernement, informe le bureau de presse de l’exécutif.

Pour payer les dédommagements en argent comptant a été créée en Roumanie, dans le cadre de l’Autorité nationale pour la Restitution des Propriétés, la Direction pour l’Octroi des Dédommagements en Argent comptant, dirigée par un vice-président à rang de sous-secrétaire d’État.

Par la décision adoptée sont établies les procédures d’octroi des dédommagements en argent comptant par la nouvelle structure créée et sont énumérées en détail les conditions à remplir pour l’émission des titres de conversion et des titres de paiement.

Les procédures d’octroi des dédommagements en argent comptant prévoient comme principales étapes l’émission par la Commission centrale pour l’Établissement des Dédommagements de la décision représentant titre de dédommagement jusqu’à la concurrence de la somme représentant le niveau des dédommagements - c’est la condition essentielle pour le déclenchement des procédures d’octroi des dédommagements en argent comptant, ainsi que la transmission d’un exemplaire du titre de dédommagement à la personne en droit et d’un autre, à la Direction pour l’Octroi des Dédommagements en Argent comptant.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?
(6/jui./2016)
L’hebdomadaire britannique The Economist a publié, dans une édition papier, un article sur la (...)
Une jeune fille pulvérisée par la voiture d’un diplomate russe
(23/oct./2012)
[photo : Adevarul] La vie de la jeune Mădălina Băcanu a été détruite, dimanche soir, quand le (...)
Roumanie : la DGA crée des comptes sur Facebook, YouTube et Yahoo Messenger
(11/fév./2010)
La Direction générale anti-corruption (DGA) fait son entrée sur les réseaux sociaux sur le Net, en (...)
Roumanie : sanctions pour les anciens agents de la Securitate et des anciens activistes communistes
(22/jan./2010)
La Société roumaine d’études historiques (SSIR) a lance une pétition, signée par des noms importants (...)
L’Ile des Serpents : la Roumanie gagne à La Haye face à l’Ukraine
(3/fév./2009)
Depuis 42 ans, l’Ile des Serpents fait l’objet d’un différend entre la Roumanie et l’ancienne Union (...)
Roumanie. Le Parlement décide une "nouvelle nationalisation" des maisons
(9/oct./2008)
"Le Parlement a décidé la nouvelle nationalisation", titre le journal Romania Libera affirmant (...)
Roumanie. Une législation pour lutter contre l’antisémitisme
(18/sep./2008)
Bucarest, 18 sept /Agerpres/ - Le conseiller gouvernemental Mihnea Constantinescu a déclaré ce (...)