février 2007

Roumanie : "en cas de mise en valeur des résultats du soi-disant référendum, l’Etat réagira"

Bucarest, 13 fév /Rompres/ - Au moment où quelqu’un essaierait de mettre en valeur le résultat de l’action menée par le Conseil national szekler aux départements de Mures, Harghita et Covasna, l’Etat roumain appliquera les lois en vigueur, a indiqué, lundi soir, sur la chaîne Realitatea TV, le président de la Roumanie, Traian Basescu.

’’Vous pouvez être persuadés du fait qu’au moment où quelqu’un essaierait de mettre en valeur ces résultats, l’Etat roumain réagira de toute sa force, avec sa diplomatie, parce que je comprends des déclarations des leaders UCM qu’ils veulent les faire connaître en Europe, montrer ce que les Szeklers souhaitent’’, a dit le président.

Le chef de l’Etat a relevé que les institutions de l’Etat ’’ne resteront pas à regarder’’ si ’’un acte qui viole gravement la Constitution’’ se produit.

A la question de savoir ce que représente l’action qui se déroule ces jours-ci dans les départements de Mures, Harghita et Covasna, Traian Basescu a dit que, selon les déclarations des leaders szeklers, elle peut être appelée soit un test, soit un sondage des opinions des citoyens.

’’Il y a toutes sortes d’appellations, ce qui amène les autorités à se plier elles aussi à ces appellations données par les organisateurs’’, a relevé Traian Basescu.

A son avis, cette action ’’ne saurait être que ce que les leaders déclarent, tant que l’instance a infirmé le droit d’organiser un référendum sur ce thème’’.

’’Ceci ne peut être qu’une tentative de tester la population magyare, qui peut devenir profondément anticonstitutionnelle si on l’appelle un référendum, car un référendum sur ce thème ne peut être déclenché. Si ce n’est qu’un test qu’ils souhaiteront mettre en valeur en disant que c’est un référendum, alors ils entrent en collision avec la loi, et les institutions de l’Etat feront leur travail’’, a également dit le président de la Roumanie.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement
(11/aoû./2018)
Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l’élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)