septembre 2008

Roumanie : revue de presse du 18 septembre 2008

Bucarest, 18 sept(Agerpres) - La crise financière internationale et ses effets sur la Roumanie, vus par les autorités de Bucarest, le bilan du cabinet Tariceanu, la majoration des pensions de retraite dès le 1er octobre prochain, l’enterrement du grand acteur Stefan Iordache sont les principaux sujets abordés ce jeudi par les quotidiens bucarestois.

La Roumanie sera-t-elle beaucoup affectée par la crise financière internationale ?

"Le Premier ministre a présenté hier le bilan du cabinet qu’il dirige depuis quatre ans : pensions et salaires majorés, emplois créés, croissance du PIB", écrit Evenimentul Zilei. Bref, "la réalisation de 95% des objectifs assumés par le programme de gouvernement". M. Tariceanu a évité à préciser les principaux échecs de l’administration : "les grandes réalisations de l’infrastructure, qui sont encore en stade de projets".

"Nous avons réussi, la première fois après la révolution (décembre 1989 - ndlr) à porter les retraites à un niveau décent, les avons doublées et, dès le 1er octobre prochain, le gouvernement effectuera une nouvelle majoration, de sorte que le point de pension atteindra le niveau envisagé. Nous avons crû le salaire minime brut par économie et le salaire moyen brut. Nous avons également accru les pensions des agriculteurs", a résumé le Premier ministre les réalisations de son cabinet.

Abordant le même sujet, Ziarul Financiar écrit, sous le titre "Tariceanu s’est donné une grande note à l’économie", que "le Premier ministre a expliqué que le gouvernement avait évité de promettre trop pendant son mandat, se limitant à ce que les réalités économiques permettaient".

Se référant à l’évolution de l’économie, il a affirmé que la Roumanie pourrait enregistrer cette année une croissance économique d’environ 9%, après qu’au premier semestre l’avance du PIB avait atteint 8,8%, record absolu après 1989.

"L’économie de la Roumanie a des chances de croissance d’environ 9% en 2008, selon les estimations de la Commission nationale de Prévisions, et nous sommes le pays avec la plus grande progression du PIB en Europe. Grâce à la croissance économique, les recettes du budget général consolidé pour 2008 se rapprochent du niveau de tout le PIB du pays de 2003", a dit M. Tariceanu.

"La croissance économique compte parmi les trois objectifs que le gouvernement a assumés, aux côtés du bien-être et de l’intégration européenne", souligne le quotidien cité.

Dans l’article "Les retraites augmentent dès le 1er octobre", le journal Business Standard annonce que les pensions croîtront à partir du 1er octobre prochain, chose dont ont décidé mardi soir, au Palais de la Victoire (siège du gouvernement), le Premier ministre Tariceanu et les représentants du Parti social démocrate (PSD, opposition). Le chef de l’exécutif a accepté le terme proposé par le PSD pour la croissance des pensions et le parti de Mircea Geoana a renoncé à déposer une motion de censure.

Dans l’article intitulé "Transfert budgétaire de 380 millions d’euros pour la majoration en avance des retraites", Ziarul Financiar relève que le ministre du Travail, Paul Pacuraru, a déclaré mercredi que la majoration du point de pension dès le 1er octobre prochain supposait un transfert du budget d’État de 1 370 millions de lei (soit 380 millions d’euros), ces sommes ayant été prévues dès 2007, lorsque le budget avait été voté.

Le ministre a précisé que la majoration du point de pension à partir du 1er novembre aurait été faite sans le transfert de sommes du budget d’État, parce que le budget des assurances sociales l’aurait permis. M. Pacuraru a ajouté que la majoration en avance de trois mois du point de pension sera faite dans les conditions d’une décision politique. Il précise que, si la majoration est faite dès le 1er octobre, la décision politique se fonde sur les résultats économiques en cours, le support financier existant par transfert du budget d’État.

A Bucarest l’immobilier revient aux prix de 2006

"La dernière chanson pour Stefan Iordache", titre Evenimentul Zilei, précisant que l’acteur Stefan Iordache a été enterré mercredi, avec des honneurs militaires, au cimetière de Gruiu (sud de la Roumanie). "Des centaines de personnes, depuis des personnalités à des gens ordinaires, ont accompagné Stefan Iordache jusqu’au tombeau... Calafat, la ville où Stefan Iordache naquit et a passé son enfance, était en deuil : des centaines d’habitants de la localité ont allumé des chandelles à la mémoire du grand disparu", écrit le quotidien mentionné.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Success-stories en Roumanie : popstars, milliardaires, nouvel eldorado des étudiants français
(6/déc./2012)
Pour l’émission « Popstars, milliardaires, étudiants français : success-stories en Roumanie », (...)
Henri Coanda, ingénieur roumain, inventeur de l’avion à réaction
(26/mai./2012)
Le premier avion à réaction : H. Coanda Henri (Marie) COANDA est un ingénieur roumain qui est (...)
Roumanie : la première fusée spatiale roumaine a été lancée avec succès
(4/oct./2010)
[photo : ARCA] L’Association roumaine d’Aéronautique et d’astronautique (ARCA) a annoncé que la (...)
Roumanie : la ville de Câmpina dans le Livre Guiness des records pour le plus long pinceau du monde
(21/sep./2009)
La ville de Câmpina, au sud de la Roumanie, est entrée dans le Livre Guiness des Records à (...)
Roumanie. Appels téléphoniques locaux à 10 chiffres.
(1er/oct./2008)
A partir du 1er octobre, les abonnés des fournisseurs de services de téléphonie fixe devront (...)
Les otages d’Egypte menacés de mort
(24/sep./2008)
’’Les otages d’Egypte, menacés de mort’’, titre le journal Romania Libera et informe que les (...)
Roumanie : revue de presse du 24 septembre 2008
(24/sep./2008)
Bucarest, 24 sept /Agerpres/ - La presse bucarestoise de ce mercredi publie de nouvelles données (...)