février 2006

Sondage en Roumanie : la politique et la corruption

Si dimanche prochain se déroulaient des élections anticipées, l’Alliance PNL-PD (Parti National Libéral - Parti Démocrate, actuellement au pouvoir) gagnerait le scrutin avec 47% des votes, selon un sondage réalisé par le Bureau de recherches sociales, pendant la période du 1er au 6 février 2006. Le PSD (Parti Social Démocrate) se situerait en deuxième place, avec 23,4%, suivi par le PRM (Parti de la Grande Roumanie) 12,5% et l’UDMR (Union Démocratique Magyare) 6,4%. Par contre, si le PNL et le PD décidaient de participer sur des listes séparées, les démocrates obtiendraient 46% des votes et les libéraux 36%.

Le sondage concernait aussi les résultats du gouvernement PSD (le gouvernement précédent). 70% des Roumains ont une opinion négative sur leur niveau de vie et 60% sur le fonctionnement de la justice. Presque la moitié des personnes interrogées pensent que le PSD a été plus préoccupé par l’enrichissement de ses leaders, que par le bien-être de la population. 37% pensent qu’il y a beaucoup d’hommes d’affaires douteux à l’intérieur du PSD.
Plus de 62% des Roumains pensent que Adrian Nãstase, Viorel Hrebenciuc et Dan Ioan Popescu seraient moins riches s’ils n’étaient pas entrés en politique. Adrian Nãstase (l’ancien Premier ministre) est considéré la personnalité la plus corrompue de Roumanie.

L’étude souligne que pour les personnes sondées, les employés les plus corrompus sont, dans l’ordre, ceux de la justice, de la douane, de la police, des hôpitaux, des autorités locales, des administrations financières, des syndicats, des écoles, des banques et de la presse.

60% des personnes interrogées déclarent fermement qu’elles n’ont pas versé de pots-de-vin en 2005, tandis que 27% admettent avoir offert des dessous-de-table dans des hôpitaux et des cliniques, 5,6% aux autorités locales et 4% dans de diverses institutions d’enseignement.

Le sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1161 personnes ayant le droit de vote, dans des localités urbaines et rurales, et la marge d’erreur est de 3%.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Fêtes du mois de mars : le Martisor et le Jour de la femme
(7/mar./2020)
Au printemps, deux jours sont dédiés à la femme en Roumanie : le 1er et le 8 mars. Le "mãrtisor" (...)
Justin Capră, inventeur et visionnaire roumain
(10/nov./2019)
Justin Capră est un inventeur roumain prolifique et visionnaire. Créateur du sac à dos volant, (...)
Le premier milliardaire roumain d’une start-up de robotique
(12/sep./2019)
Le programmeur roumain Daniel Dines, fondateur et directeur général d’IT UiPath, est le premier (...)
Roumanie : 24 janvier, anniversaire de l’Union de la Valachie avec la Moldavie
(24/jan./2019)
Le jour de l’Union des Principautés roumaines est marqué, tous les 24 janvier, dans toute la (...)
Un voilier roumain dans la course contre l’autisme
(20/nov./2017)
Un équipage composé uniquement de Roumains, s’est lancé ce dimanche dans une aventure unique pour (...)
La Roumanie, un pays de propriétaires immobiliers
(23/fév./2015)
Les Roumains n’aiment pas être locataires, ils font tout ce qu’ils peuvent pour acheter leur (...)
Disparition de Georges Filip-Lefort, résistant roumain, figure de la libération à Lyon
(6/jan./2015)
Georges Filip-Lefort était l’une des figures de la libération de Villeurbanne. Il vient de (...)