septembre 2008

Tariceanu critique l’attitude "humble" de la Roumanie

Bucarest, 26 sept /Agerpres/ - le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu (président du Parti national libéral - PNL, au pouvoir), a identifié les priorités immédiates de la Roumanie, à savoir la santé, le développement rural et les investissements.

Présent vendredi aux festivités de lancement du programme de gouvernance du PNL, Tariceanu a repris la thèse selon laquelle la Roumanie pourrait devenir la septième puissance économique de l’Europe en vertu de sa superficie et de son potentiel naturel.

"J’ai entendu beaucoup de commentaires à cet égard. C’est un objectif ambitieux, mais raisonnable. La Roumanie est le septième pays en Europe comme potentiel démographique et superficie et je pense qu’elle est en droit d’occuper la place qu’elle mérite", a dit le leader des libéraux.

Selon lui, cet objectif doit être assorti d’une série de réformes. "Pour atteindre cet objectif stratégique, il faut suivre deux directions. D’abord, il faut insister sur la recherche-développement, car sans un secteur performant de l’éducation, la Roumanie ne pourra pas devenir compétitive. Le deuxième élément stratégique est l’infrastructure", a affirmé Tariceanu.

Il a affirmé cependant qu’un tel objectif ne peut pas être réalisé dans cinq ans, mais dans un intervalle de 10-15 ans.

Le président du PNL a estimé que la Roumanie peut être considérée à présent comme un État de droit en vertu de son appartenance à l’Otan et à l’UE, ainsi que de l’économie de marché.

Par ailleurs, le leader libéral a souligné que la Roumanie a fait des progrès aussi dans le domaine de la justice. "L’affirmation de l’État de droit a été difficile à réaliser, car avant 2004, l’influence politique sur la justice était très importante et fréquente", a déclaré Calin Popescu-Tariceanu.

Le président du PNL a également affirmé que la Roumanie se définit comme un État de droit par la rupture des liens entre l’économique et le politique, ainsi que par l’indépendance totale de la presse.

Le Premier ministre a parlé aussi des progrès dans le domaine de l’économie de marché, rappelant l’application du taux unique d’imposition, mesure qui "a généré une croissance économique sans précédent dans l’histoire de la Roumanie".

Dans ce contexte, Calin Popescu-Tariceanu a fait référence au "système des indulgences pour la clientèle politique". "J’ai annulé le système des indulgences pour la clientèle politique. Je vous rappelle qu’il y avait une loi qui prévoyait le report et l’annulation des dettes et des pénalités pour les paiements envers le budget d’État", a expliqué Tariceanu.

Celui-ci a également mentionné les progrès faits par la Roumanie dans les domaines institutionnel et social.

Par ailleurs, le leader du PNL a critiqué l’attitude "humble" adoptée par la Roumanie jusqu’à présent sur la scène politique externe. "La Roumanie a été toujours dans une position humiliante, devant être poussée à faire des réformes et des progrès. Je pense que nous avons dépassé cette condition humble lorsque nous devions tout le temps recevoir des leçons (...) Je pense que le moment est venu pour montrer que nous sommes un pays capable d’assumer des objectifs visionnaires ambitieux", a conclu Calin Popescu-Tariceanu.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement
(11/aoû./2018)
Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l’élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)