février 2005

La Banque nationale de Roumanie achète 600 millions d’euros en 2 jours

La Banque nationale de Roumanie (BNR) a acheté 600 millions d’euros en deux jours afin de freiner l’appréciation de la monnaie nationale, le leu, a déclaré jeudi 17 février son gouverneur Mugur Isarescu.

La BNR a acheté en son nom quelque 250 millions d’euros mardi et quelque 350 millions supplémentaires mercredi, par le biais de plusieurs banques commerciales, a-t-il précisé.
La première intervention, mardi, est intervenue alors que l’euro avait atteint son niveau le plus bas depuis deux ans, étant coté à 35 515 lei.
A la suite de ces interventions, l’euro est remonté à 36 738 lei mardi, puis à 37 840 lei le lendemain.
La BNR avait décidé en novembre de "limiter ses interventions sur le marché des changes afin de permettre une plus grande flexibilité du cours du leu".

La nouvelle politique de la banque centrale vise notamment à maintenir la tendance à la baisse de l’inflation, dont le taux devrait être ramené à 7 % en 2005, contre 9,3 % en 2004.
Mais l’appréciation de la monnaie locale a provoqué la colère des exportateurs qui ont affirmé avoir perdu 1 milliard d’euros depuis novembre.
Ce chiffre a toutefois été contesté par M. Isarescu, qui a assuré que "tout au plus, les exportateurs ont pu perdre 300 millions d’euros" en deux mois, et rappelé que la Roumanie avait bouclé 2004 avec un déficit commercial record de 7,3 milliards d’euros.
Selon lui, l’afflux massif de devises sur le marché roumain s’explique notamment par les "deux à trois milliards d’euros envoyés par les quelque 2 ou 3 millions de Roumains travaillant à l’étranger".

Alors que les réserves en devises de la banque centrale ont augmenté de 4 milliards d’euros en 2004, dépassant (réserves en or comprises) 11,5 milliards d’euros, le gouverneur a indiqué que son but était de les maintenir à un niveau équivalent à 5 mois d’importations. En 2004, la Roumanie avait importé pour 2,1 milliards d’euros en moyenne mensuelle. [LaRoumanieAujourd’hui d’après România Libera]

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)