février 2004

Licenciements interdits en cas de grossesse

Les patrons n’ont plus le droit de licencier les femmes enceintes, celles qui allaitent ou celles qui ont un congé de risque maternel, sauf quand la société fait faillite - prévoit une loi adoptée par la Chambre des Députés, à la suite de la demande des syndicats. Le texte prévoit également que les employeurs ont l’obligation d’accorder à leurs salariées qui allaitent deux pauses d’une heure chacune, jusqu’à ce que l’enfant ait l’âge d’un an. Il a également l’obligation de muter à un autre poste de travail une salariée se trouvant dans cette situation et qui le demande par lettre manuscrite, si ses tâches professionnelles ont un caractère insalubre ou difficile à supporter. La loi a été adoptée à 184 voix pour et 4 abstentions.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le chômage augmente au premier trimestre 2011
(17/aoû./2011)
Le taux de chômage en Roumanie, d’après le Bureau International du Travail, était de 7,6 % au (...)
Genpact va embaucher 160 diplômés en Roumanie, à Bucarest et Cluj
(18/mai./2011)
Genpact Roumanie, fournisseur de services pour les affaires et de services BPO (Business (...)
Genpact va embaucher 160 diplômés à Bucarest et Cluj
(13/avr./2011)
Genpact Roumanie, fournisseur de services pour les affaires et de services BPO (Business (...)
Google va embaucher en Roumanie en 2011
(26/déc./2010)
Google Roumanie va embaucher, d’ici la fin de l’année prochaine, environ 7 à 8 personnes, en (...)
Roumanie : manifestations à Bucarest contre les mesures anti-crise
(22/sep./2010)
[photo Agerpres] A Bucarest, après le meeting organisé par la fédération syndicale Sanitas (...)
Roumanie : grève générale dans le secteur public
(31/mai./2010)
Les employés du secteur public roumain ont entamé une grève générale lundi, avec la participation (...)
Les retraités roumains-canadiens pourraient bénéficier d’une double retraite
(12/avr./2010)
Les Roumains installés au Canada pourraient percevoir la retraite cumulée lors de leurs années de (...)