octobre 2006

Politique Roumanie : revue de presse

Le secrétaire d’Etat au Ministère de l’Intégration, Leonard Orban, est la nouvelle proposition de la Roumanie pour le poste de commissaire européen, après, semble-t-il, le refus du ministre des Affaires étrangères, Mihai-Razvan Ungureanu, écrivent les journaux.
La variante Leonard Orban est le résultat d’une fin de semaine agitée, marquée par le retrait de Varujan Vosganian et une rencontre du chef de l’Etat et du Premier ministre, relève Evenimentul zilei.
La nouvelle proposition est ’’la dernière chance’’ pour le chef de l’Exécutif, critiqué d’avoir proposé pour Bruxelles Varujan Vosganian, lequel a été amené à se retirer à la suite des accusations liées à sa collaboration avec l’ex-Securitate et à ses relations avec des hommes d’affaires controversés, relève Romania libera.
Le journal Adevarul informe que Leonard Orban a été ’’le négociateur en chef adjoint avec l’UE, lors du gouvernement PSD’’.

Le quotidien JurnalulNational publie une interview du président Traian Basescu dans laquelle le chef de l’Etat a annoncé son intention de s’impliquer dans la désignation du nouveau candidat au poste de commissaire européen et a apprécie que le manque de soutien au gouvernement dans le Parlement affecterait la décision politique encore deux années, la solution étant, dans ce cas, ’’les élections anticipées’’.

Si des élections avaient lieu dimanche prochain, 46,7 pc des Roumains voteraient pour l’Alliance PNL-PD, 22,1 pc choisiraient le PSD, le PRM, 10,2 pc, le PNG, 8,3 pc, et l’UDMR, 5,3 pc, indique le sondage d’opinion du Bureau de Recherches sociales publié lundi par les journaux.

Le journal Adevarul constate que, selon le sondage du BCS, resteraient en dehors du parlement les conservateurs (2,4 pc), les nationaux-paysans (2,1 pc) et le Parti l’Initiative Nationale, qui pourrait réunir 1,5 pc seulement des voix exprimées.

Dans le classement de la confiance suscitée par les leaders politiques, le sondage BCS relève que le président Traian Basescu a enregistré une hausse de la confiance de 2 pc - de 52 pc à 54 pc - par rapport au mois d’août, le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu s’est maintenu à 29 pc, et Gigi Becali a accumulé encore 6 pc, atteignant à 35 pc.

Le journaux Evenimentul zilei et Romania libera relatent que, selon un autre sondage, effectué cette fois par CURS, un parti créé par Theodor Stolojan obtiendrait 15 pc des voix, le PNL resterait avec 8 pc et le PD perdrait 4 pc de ses électeurs, accumulant 23 pc.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Doina Cornea, symbole de la résistance anticommuniste roumaine, s’est éteinte
(6/mai./2018)
Doina Cornea, l’ex-dissidente du régime communiste roumain, Doina Cornea, est décédée à l’âge de (...)
Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche
(10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald (...)
Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France
(6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va (...)
Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l'attentat
(8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la (...)
L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
(26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. (...)
La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture
(15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e (...)
La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989
(22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime (...)