novembre 2007

Roumanie - Hongrie : réunion à Sibiu

Bucarest, 14 nov /Rompres/ - Les Premiers ministres roumain et hongrois, Calin Popescu-Tariceanu et Ferenc Gyurcsany, se sont rencontrés ce mercredi dans la matinée à Sibiu (centre de la Roumanie), ville qui accueillera la 3e réunion commune des gouvernements de Bucarest et de Budapest.

Ferenc Gyurcsany a été reçu avec les honneurs militaires sur la Grande Place de Sibiu. La fanfare a entonné les hymnes nationaux et les deux Premiers ministres ont passé en revue la Garde d’Honneur.

Un entretien de Calin Popescu-Tariceanu avec Ferenc Gyurcsany est prévu avoir lieu après la cérémonie d’accueil. Le maire de Sibiu, Klaus Johannis participera à cet entretien.

La réunion de mercredi se déroulera sous la devise ’’Ensemble pour l’Europe’’ et elle se penchera sur des projets déjà établis, mais aussi sur de nouveaux domaines de coopération. Les gouvernements de Bucarest et de Budapest se réunissent à partir de l’an 2005, chaque année en séance commune, pour encourager les relations bilatérales sur la base du partenariat particulier roumano-hongrois. Cette initiative constitue une première dans l’histoire de la collaboration entre la Roumanie et la Hongrie ainsi que dans la région. Les discussions mercredi aborderont notamment des problématiques liées aux politiques européennes, comme par exemple le drainage de fonds européens pour financer des projets de développement. Développer l’infrastructure de transport, augmenter la fluidité du trafic routier et ferroviaire entre les deux pays sont des thèmes prioritaires sur l’agenda des discussions.

A l’ordre du jour figurent aussi des thèmes portant sur la modernisation des tronçons routier et ferroviaire existants et la prochaine réhabilitation des tronçons du Corridor IV paneuropéen, la problématique énergétique, notamment, le transport régional de ressources énergétiques, la collaboration entre les administrations de douane et les administrations fiscales et dans le domaine de l’agriculture.

Les deux gouvernements examineront en outre un programme concernant l’échange d’expérience dans le domaine des évaluations Schengen et discuteront de la mise en place d’un mécanisme efficace d’intervention en commun en cas d’urgence civile.

Encourager la collaboration dans les secteurs des petites et moyennes entreprises (PME) et du tourisme sera un autre sujet à l’ordre du jour.

Les deux gouvernements démarreront à l’occasion de leur séance commune, la procédure de mise en place du Bureau roumano-hongrois de la Jeunesse. Selon Camelia Spataru, porte-parole du gouvernement de Bucarest, les parties ont choisi Sibiu pour accueillir cette troisième réunion, vu son statut de Capitale européenne de la Culture en 2007.

Bucarest espère que l’Exécutif de Budapest annoncera pendant la séance de Sibiu l’élargissement du nombre de domaines permettant l’accès des Roumains au marché hongrois du travail (actuellement, les ressortissants roumains peuvent travailler en Hongrie dans quatre domaines et 254 formations).

La réunion prendra fin par la signature de 16 documents bilatéraux dont un sera relatif au soutien à l’adhésion de la Roumanie à l’espace Schengen.
Les deux gouvernements pourraient s’accorder sur la réalisation d’une ligne de chemin de fer à grande vitesse Budapest-Bucarest-Constanta en prolongation de celle reliant Paris à Vienne et à Budapest.

La réunion de Sibiu sera axée sur cinq domaines : l’harmonisation des politiques de développement ; la collaboration dans les domaines financier, économique, de l’infrastructure et des PME ; la collaboration dans les domaines de la défense, de l’intérieur, des affaires étrangères et de la justice ; la collaboration en matière de protection de l’environnement et du développement rural et la collaboration dans le domaine de l’éducation, de la culture et des minorités nationales.

Selon un communiqué du ministère roumain des Affaires étrangères, le chef de la diplomatie roumaine, Adrian Cioroianu, présentera pendant la séance commune de mercredi une information relative à l’état des mesures convenues aux séances communes antérieures. Il informera aussi de la collaboration bilatérale dans le domaine des affaires étrangères.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
La Roumanie interdit l'entrée dans ses ports aux navires russes
(17/avr./2022)
Selon l’Autorité navale roumaine, aucun navire immatriculé en Russie ne pourra plus accoster dans (...)
Plus de barbelés entre la Roumanie et la Moldavie
(16/jan./2010)
Les barbelés sur la berge de la rivière Prut, sur la frontière entre la Roumanie et la Moldavie, (...)
Les élections présidentielles américaines dans les journaux roumains
(7/nov./2008)
7 novembre 2008 "La révolution Obama" est intitulé l’article de l’écrivain Mircea Cartarascu du (...)
La Roumanie, meilleur ami de la République de Moldavie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - La République de Moldavie estime que la Roumanie est l’un de ses (...)
La Roumanie soutient les perspectives européennes du Monténégro
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct(Agerpres) - La Roumanie souhaite soutenir constamment, tant du point de vue (...)
Contribution de la Roumanie à la reconstruction de la Géorgie
(23/oct./2008)
Bucarest, 23 oct /Agerpres/ - Dans la période 2008-2009, la Roumanie aura une contribution au (...)
Roumanie: "la mer Noire doit devenir une zone de réelle coopération"
(22/oct./2008)
Bucarest, 22 oct /Agerpres/ - Le président Traian Basescu a déclaré mercredi, à Constanta (sud-est (...)