octobre 2007

Roumanie : emploi et citoyenneté, restrictions pour la République de Moldavie

Bucarest, 11 oct(Rompres) - La Roumanie ne peut pas retenir sur son marché du travail les citoyens de la République de Moldavie qui sollicitent la citoyenneté roumaine, ceux-ci se dirigeant, après la réception de ce statut, vers les pays européens, a déclaré mercredi, à l’audition par la commission aux affaires européennes du Parlement du ministre des Affaires étrangères, Adrian Cioroianu.

Il a relevé que le lobby fait par les autorités de Chisinau dans l’espace européen a déclenché des questions de la part d’officiels européens visant la permissivité de la Roumanie d’accorder la citoyenneté roumaine aux solliciteurs de la République de Moldavie, mais, jusqu’à présent, seulement 98 000 personnes l’avaient reçue.

M. Cioroianu a relevé qu’il n’était pas conforme avec l’esprit européen que la Roumanie accorde la citoyenneté roumaine à des personnes qui iront ensuite créer des problèmes sur les marchés du travail des pays européens, sans tenir compte des objections de ces États.

Le président Traian Basescu avait annoncé à l’issue de la séance du Conseil suprême de Défense du Pays (CSAT) de septembre dernier avoir sollicité au gouvernement d’analyser à nouveau la question de la citoyenneté roumaine accordée à la population de la Rép. de Moldavie. Il a sollicité l’analyse de la simplification au maximum des procédures, compte tenu des ’obligations morales et politiques que nous avons envers les citoyens de la République de Moldavie’.

Au début de septembre dernier, le gouvernement a modifié la loi de la citoyenneté par ordonnance d’urgence, simplifiant les procédures d’enregistrement des papiers pour la réception de la citoyenneté. Les conditions d’octroi de celle-ci n’ont pas changé, une durée minime de 4 ans de résidence en Roumanie continuant d’être nécessaire. La loi prévoit aussi comme condition ’la connaissance de la langue roumaine et la possession de notions élémentaires de culture et civilisation roumaine, en mesure suffisante pour s’intégrer à la vie sociale’.

Jusqu’en 2001, environ 95 000 citoyens de la Rép. de Moldavie, dont les parents ou grands-parents avaient été citoyens roumains, quelle que soit leur ethnie, ont recouvré la citoyenneté roumaine. Après 2002, la procédure d’acquisition rapide de la citoyenneté a été suspendue et, depuis lors, seulement 2 500 Moldaves sont devenus citoyens roumains.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le chômage augmente au premier trimestre 2011
(17/aoû./2011)
Le taux de chômage en Roumanie, d’après le Bureau International du Travail, était de 7,6 % au (...)
Genpact va embaucher 160 diplômés en Roumanie, à Bucarest et Cluj
(18/mai./2011)
Genpact Roumanie, fournisseur de services pour les affaires et de services BPO (Business (...)
Genpact va embaucher 160 diplômés à Bucarest et Cluj
(13/avr./2011)
Genpact Roumanie, fournisseur de services pour les affaires et de services BPO (Business (...)
Google va embaucher en Roumanie en 2011
(26/déc./2010)
Google Roumanie va embaucher, d’ici la fin de l’année prochaine, environ 7 à 8 personnes, en (...)
Roumanie : manifestations à Bucarest contre les mesures anti-crise
(22/sep./2010)
[photo Agerpres] A Bucarest, après le meeting organisé par la fédération syndicale Sanitas (...)
Roumanie : grève générale dans le secteur public
(31/mai./2010)
Les employés du secteur public roumain ont entamé une grève générale lundi, avec la participation (...)
Les retraités roumains-canadiens pourraient bénéficier d’une double retraite
(12/avr./2010)
Les Roumains installés au Canada pourraient percevoir la retraite cumulée lors de leurs années de (...)