août 2018

Roumanie : la diaspora roumaine réclame dans la rue la démission du gouvernement

Des dizaines de milliers de Roumains et de membres de la diaspora roumaine à l’étranger ont participé à une manifestation antigouvernementale à Bucarest, sur la Place Victoriei.

La manifestation a dégénéré progressivement en affrontements répétés avec les forces de l’ordre. Il n’y a pas de chiffres officiels sur le nombre de participants, mais, selon divers médias, entre 80 et 100 000 personnes ont participé.

Au cours de la manifestation, des affrontements répétés entre gendarmes et groupes de manifestants violents ont eu lieu. Les forces de sécurité ont utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau, et autour de 23h00 heure locale, la police est intervenue en force pour évacuer la place. Bilan provisoire à Bucarest : 440 personnes, dont 24 gendarmes ont reçu des soins médicaux, selon l’Inspection d’urgence Bucarest-Ilfov.

La manifestation de ce 10 août 2018 était principalement organisée sur les réseaux sociaux, à l’initiative des Roumains de la diaspora. Cette protestation était dirigée contre le gouvernement actuel, du parti PSD [gauche, NDLT], et les modifications apportées au Code pénal et à la Justice. Un autre grief a été le licenciement de Laura Codruta-Kovesi de la Direction nationale anti-corruption. Des événements similaires ont eu lieu dans plusieurs autres villes de Roumanie, sans l’ampleur de celle de Bucarest.
[source : Radio Europa Liberă]

Les Roumains accusent principalement le gouvernement actuel de corruption, d’entraver la lutte anti-corruption en Roumanie, et d’avoir révoqué de ses fonctions la Procureure générale, Laura Codruţa Kovesi, chef de la Direction anti-corruption, DNA. Laura Codruţa Kovesi, avant d’être mise à pied, avait envoyé en justice plus de 1250 personnalités publiques, et elle avait aidé à destituer l’ancien Premier ministre Victor Ponta, également membre du parti PSD.

Pour plus de détails voir les articles :
- Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
- Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
- La Roumanie, un exemple de la lutte anti-corruption ?

Pour l’actualité des manifestations en Roumanie en direct, voir :
- Ziar.com

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Manifestations Roumanie : opposants pacifiques frappés violemment par la police. VIDEO
(11/aoû./2018)
Lors de la manifestation antigouvernementale du 10 août, les réseaux sociaux ont signalé (...)
Justice en Roumanie : prison ferme pour le chef de la gauche au pouvoir
(22/jui./2018)
Liviu Dragnea, le dirigeant du principal parti au pouvoir en Roumanie, PSD, [gauche : NDLT] a (...)
Roumanie : Mis en examen pour corruption, deux leaders mobilisent les foules pour sauver leur peau
(10/jui./2018)
Ce samedi, à Bucarest, environ 150 000 membres et sympathisants du parti au pouvoir, le Parti (...)
Klaus Iohannis, le nouveau président de droite de la Roumanie
(17/nov./2014)
Les Roumains ont voté massivement dimanche 16 novembre 2014, au 2e tour, pour leur nouveau (...)
Résultat des élections présidentielles 2009 en Roumanie : Basescu réélu
(7/déc./2009)
Traian Basescu, Mircea Geoana [photo : Agerpres] Différence entre Traian Băsescu et Mircea (...)
Roumanie : Basescu et Geoana au 2e tour de l’élection présidentielle
(22/nov./2009)
Résultats des votes du 1er tour de l’élection présidentielle 2009 Traian Basescu (Parti démocrate (...)
Tariceanu critique l’attitude "humble" de la Roumanie
(26/sep./2008)
Bucarest, 26 sept /Agerpres/ - le Premier ministre Calin Popescu-Tariceanu (président du Parti (...)