novembre 2007

Roumanie : politique monétaire et investissements

’’Ces deux dernières années, les deux politiques ne sont pas entrées en conflit, mais, à présent, la politique monétaire est devenue trop restrictive, alors que la politique fiscale est trop relâchée’’, a également dit M. Ansola, qui voit trois possibles effets dans ce cas : la baisse des investissements en capital fixe, l’appréciation du leu qui, outre l’effet positif d’apaiser les prix des biens importés, affecterait la balance des paiements, en portant atteinte aux exportateurs. Le dernier effet important pourrait être dans le domaine financier, vu que la hausse de la différence entre le leu et d’autres monnaies pourrait amener les investisseurs à s’orienter vers d’autres monnaies étrangères’’.

Le marché roumain du détail attirera les prochaines années des investissements de plusieurs milliards d’euros dans des centres commerciaux, écrit le journal Ziarul financiar, qui ajoute que la monnaie nationale a continué de se déprécier par rapport à l’euro, atteignant un autre niveau minimum de l’année, 3,4615 lei/euro.

’Le montant des dettes irrécupérables s’élève à près de 4 milliards de lei !’, écrit Adevarul, qui relève que les dettes des compagnies de Roumanie envers l’État ont à présent un poids de 2,9 % du Produit intérieur brut (PIB), contre 4,6 % du PIB en 2006. À celles-ci s’ajoutent des dettes de plus de 1,12 milliard d’euros, que l’État ne pourra jamais récupérer.

[Roumanie.com]

    e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Evolution 2010 de l’ Indice des prix à la consommation (IPC) en Roumanie
(15/nov./2010)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,55% en Roumanie en octobre 2010, menés (...)
Roumanie : l’une des TVA les plus élevées d’Europe, 24%
(1er/jui./2010)
Le passage de 19 % à 24 % de la TVA fait de la TVA en Roumanie l’une des plus élevées d’Europe, (...)
La Roumanie entre récession et rigueur budgétaire
(12/mai./2010)
La Roumanie va introduire un impôt supplémentaire pour les propriétaires de plusieurs biens (...)
Le piège du taux de change de l’Euro : à 4,1 Lei nous vivons, à 4,8 nous mourrons
(27/jui./2009)
Les dernières estimations montrent que le taux de change de l’Euro va encore monter, rendant la (...)
Roumanie : les banques roumaines assouplissent le crédit
(19/jan./2009)
’’Les Roumains peuvent avoir accès, à partir de janvier, à des crédits garantis avec des hypothèques, (...)
Roumanie : chute du leu, montée des prix
(14/jan./2009)
Après la publication lundi par la Banque Nationale de Roumanie (BNR) d’un cours de référence de (...)
La Roumanie se prépare pour la crise
(23/oct./2008)
"La Roumanie se prépare pour la crise", écrit Romania Libera mentionnant la dynamique des revenus (...)