novembre 2005

Sondage politique en Roumanie

Selon un sondage réalisé par la Fondation pour une société ouverte, les Roumains sont mécontents de l’activité du Gouvernement, mais font confiance au Président.

Ainsi, 79% des sondés ont critiqué le manque de performance de l’exécutif dans des domaines tels que la santé, les lieux de travail et le niveau de vie. Plus de 50% des personnes interrogées pensent que, malgré les promesses, le gouvernement actuel n’a fait des progrès ni dans la lutte contre la corruption, ni pour l’amélioration de la situation économique, alors que la Présidence et la presse sont plus appréciées de ce point de vue.

32% des Roumains voteraient actuellement pour l’Alliance PNL-PD. Cependant, le sondage indique que l’Alliance n’est pas perçue comme une force unitaire, et c’est pour cette raison que tous les électeurs des libéraux (PNL) et des démocrates (PD) ne choisiraient pas spontanément ce partenariat PNL-PD. De toute façon, l’Alliance aurait un noyau électoral de 43%, avec des possibilités de croissance vers 51% si elle réussissait à mobiliser tous ses sympathisants. 34% des Roumains voteraient pour le PSD, 14% pour le PRM, 5% pour l’UDMR, si bien que le Parti conservateur n’entrerait pas au Parlement, avec seulement 1% des votes.

Le sondage indique que le PSD, le PRM et l’UDMR sont les formations les moins populaires ; 46% des personnes interrogées ne sauraient pas pour qui voter. Le Président Traian Basescu, en baisse de 12% depuis le moins de mai, serait préféré par 53% des électeurs. 5% des électeurs de Traian Basescu voteraient actuellement pour Corneliu Vadim Tudor, qui atteint ainsi un pourcentage de 11%.

Parmi les membres du PSD, Adrian Nastase est le plus populaire, avec un pourcentage de 15%, suivi par Mircea Geoana, avec 7%.
La cote de confiance de tous les leaders de l’Alliance est en baisse : celle du Premier ministre est en baisse de 10%, tandis que celle du Président a baissé de 5%.

Le sondage a été réalisé pendant la période octobre - novembre 2005, auprès d’un échantillon représentatif au niveau national de 1776 personnes de plus de 18 ans ; la marge d’erreur est de 2%.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Doina Cornea, symbole de la résistance anticommuniste roumaine, s’est éteinte
(6/mai./2018)
Doina Cornea, l’ex-dissidente du régime communiste roumain, Doina Cornea, est décédée à l’âge de (...)
Rencontre entre le Président roumain et Donald Trump à la Maison Blanche
(10/jui./2017)
Le Président roumain Klaus Iohannis a été reçu en visite officielle à la Maison Blanche par Donald (...)
Le journaliste Luca Niculescu, nommé ambassadeur de Roumanie en France
(6/déc./2015)
Le journaliste Luca Niculescu, rédacteur en chef à Radio France International Roumanie, va (...)
Soutiens à Charlie Hebdo en Roumanie suite à l’attentat
(8/jan./2015)
11 janvier 2015 Le président de la Roumanie, Klaus Iohannis, a participé ce dimanche à la (...)
L’ex-Roi Michel de Roumanie : "pas de politique sans éthique"
(26/oct./2011)
[photo : Agerpres] En 1947, le régime communiste a fait abdiquer le Roi Michel de Roumanie. (...)
La Roumanie se souvient : Pitesti, la rééducation par la torture
(15/oct./2010)
Des dizaines de chercheurs et d’historiens roumains et étrangers assistaient Pitesti à la 10e (...)
La Roumanie fête le 20e anniversaire de la Révolution de 1989
(22/déc./2009)
[photo : Agerpres] Il y a vingt ans, des mouvements de protestation contre le régime (...)