octobre 2006

Les nouvelles Renault seront conçues en Roumanie

Le groupe français Renault investit 100 millions d’euros pour établir en Dâmbovita un nouveau centre de développement. La construction démarrera en 2007. Renault déplacera en Roumanie une partie des activités de conception de nouveaux modèles. L’entreprise française construira en Roumanie un centre complet de conception, développement et tests. Une partie des futurs modèles de la gamme Renault seront conçus et testés par des ingénieurs roumains. La valeur de l’investissement sera pour le début de 100 millions d’euros. Deux autres centres identiques seront construits en Corée du Sud et au Brésil.

Pour l’avenir, le constructeur français veut concevoir et industrialiser 26 nouveaux modèles, dont 13 remplaceront des modèles actuels, et 13 seront complètement nouveaux. « La stratégie Renault pour les prochaines années prévoit un développement sans précédent de la gamme d’automobiles. Pour réaliser ce programme, les départements de conception existants n’auraient pas pu faire face. », a déclaré Constantin Stroe, le vice-président de Dacia. Au niveau mondial, le nombre de salariés engagés dans ce projet augmentera de 3.000 personnes, qui seront embauchées dans les trois centres de conception. Jusqu’à 1.400 personnes travailleront dans le centre roumain, a déclaré Constantin Stroe.

Le complexe industriel sera construit dans la zone délimitée par les centres urbains de Bucarest, Piteþti et Târgoviþte. Selon le vice-président Dacia, la décision d’emplacement sera influencée par deux facteurs. Premièrement, il s’agit de trouver l’espace nécessaire - 500 hectares de terrain - et deuxièmement, la possibilité de recruter la force de travail. « De plus, le succès de la Dacia Logan, développée dans l’usine pilote de Pitesti, a montré que les ingénieurs roumains peuvent participer à ce programme Renault », a ajouté Constantin Stroe, en précisant que des Roumains avaient également participé à l’équipe responsable du projet Logan. Le recrutement des ingénieurs sera un véritable défi, car en Roumanie le nombre d’ingénieurs de l’industrie automobile qui obtiennent un diplôme est d’environ 300-400 par an, selon les déclarations de Ecaterina Andronescu, rectrice de l’Université polytechnique de Bucarest (UPB). Tenant compte du partenariat entre l’UPB et Dacia, l’Université est disposée à augmenter le nombre d’étudiants si Dacia le demande.
[source : Evenimentul Zilei]

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le Forum européen de robotique se tiendra à Bucarest cette année
(19/mar./2019)
Plus de 600 exposants seront présents à Bucarest, les 20 et 22 mars, lors de la première édition (...)
La Roumanie construit un ferry 100% électrique pour la Norvège
(4/fév./2018)
C’est une première pour la Roumanie : les chantiers navals Vard de Braila entamera dans les (...)
Partenariat informatique entre une société roumaine et Adobe
(4/déc./2017)
La société Adobe a récemment signé un partenariat avec la société roumaine Trans Sped, grâce auquel (...)
La Roumanie, une pépinière de startups
(19/sep./2017)
A première vue, la Roumanie paraît peu adaptée aux startups de dernière génération. Dans les cliché, (...)
WikiLeaks : seul Bitdefender résiste à l’espionnage de la CIA
(13/mar./2017)
La CIA arrive à profiter de certaines failles des systèmes de sécurité informatique, selon (...)
Dacia lance ses nouvelles Logan et Sandero au Salon de l’Automobile de Paris
(16/sep./2016)
Le constructeur roumain Dacia est habituellement très attentif à la diffusion dans les médias de (...)
Le roumain, deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft‏
(13/mai./2015)
La Roumanie a démontré qu’elle est devenue un leader dans les technologies informatiques, et le (...)