juillet 2007

Libéralisation du marché de l’énergie en Roumanie et dans l’UE

Bucarest, Roumanie, 2 juil /Rompres/ - Les Roumains peuvent choisir leur propre fournisseur d’énergie électrique ou de gaz naturels à partir du 1er juillet, en raison de l’entrée en vigueur de la Directive européenne sur la libéralisation du marché de l’énergie dans la majorité des pays européens.

Puisqu’il s’agit d’une directive, l’établissement des mesures de transposition des dispositions de cette directive dans la législation nationale relève de la compétence des États membres.

’La Commission européenne prend les mesures nécessaires pour que cette libéralisation du marché de l’énergie, qu’elle considère comme la meilleure modalité pour éviter les possibles interruptions de l’alimentation en énergie de la population, prenne en considération le droit de tous les consommateurs à bénéficier en égale mesure de ressources énergétiques de qualité et à des prix raisonnables’, a déclaré à la fin de la semaine dernière, lors d’une discussion technique avec les représentants de la presse, le porte-parole de la CE, Ferran Tarradellas Espuny.

Celui-ci a mentionné qu’à partir de cette semaine, la CE lancera une Charte de l’énergie visant à stipuler clairement les droits des consommateurs de l’UE dans le domaine de la fourniture de l’énergie.

La législation européenne sur la libéralisation du marché de l’énergie, adoptée en 2003, prévoit l’ouverture de ce marché le 1er juillet 2007 à tous les consommateurs de l’UE. Cependant, treize États membres ont déjà pris la décision de libéraliser leurs marchés de l’énergie avant cette date, alors que six autres États ont demandé, pour divers motifs, des dérogations de la part de l’exécutif communautaire pour l’ouverture de leur marché de l’énergie. La date la plus lointaine est 2013.

Selon l’officiel européen, la directive est basée sur les principes des services obligatoires d’intérêt général, ce qui signifie que chaque État membre aura l’obligation de désigner un fournisseur du ’dernier recours’ qui fournira de l’énergie aux consommateurs, notamment aux consommateurs vulnérables à cause de divers motifs, à des prix accessibles, même si cela n’est pas rentable pour la compagnie en question.

Selon la CE, les consommateurs vulnérables sont identifiés sur la base des critères économiques et/ou de mobilité au niveau de chaque pays membre de l’UE. En raison de la mobilité réduite et des revenus très bas, ces personnes sont considérées comme plus susceptibles de devenir des victimes d’un marché libre et compétitif de l’énergie, ainsi que des pratiques commerciales incorrectes.

Autres journaux :

’À partir du 1er juillet, le marché de l’énergie complètement libéralisé’, écrit Economistul précisant que la population pourra choisir son propre fournisseur d’énergie et de gaz naturels et négocier les tarifs. La libéralisation, imposée par l’UE, n’oblige pas les consommateurs à changer le fournisseur, mais à assurer leur droit de choisir, selon le journal.

Par ailleurs, Adevarul estime que ’l’ouverture du marché de l’énergie ne sera que sur le papier’ car ’les consommateurs domestiques n’ont pas pour l’instant une alternative aux services des grandes compagnies de distribution de gaz et d’électricité’.

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le Forum européen de robotique se tiendra à Bucarest cette année
(19/mar./2019)
Plus de 600 exposants seront présents à Bucarest, les 20 et 22 mars, lors de la première édition (...)
La Roumanie construit un ferry 100% électrique pour la Norvège
(4/fév./2018)
C’est une première pour la Roumanie : les chantiers navals Vard de Braila entamera dans les (...)
Partenariat informatique entre une société roumaine et Adobe
(4/déc./2017)
La société Adobe a récemment signé un partenariat avec la société roumaine Trans Sped, grâce auquel (...)
La Roumanie, une pépinière de startups
(19/sep./2017)
A première vue, la Roumanie paraît peu adaptée aux startups de dernière génération. Dans les cliché, (...)
WikiLeaks : seul Bitdefender résiste à l’espionnage de la CIA
(13/mar./2017)
La CIA arrive à profiter de certaines failles des systèmes de sécurité informatique, selon (...)
Dacia lance ses nouvelles Logan et Sandero au Salon de l’Automobile de Paris
(16/sep./2016)
Le constructeur roumain Dacia est habituellement très attentif à la diffusion dans les médias de (...)
Le roumain, deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft‏
(13/mai./2015)
La Roumanie a démontré qu’elle est devenue un leader dans les technologies informatiques, et le (...)